Les 3 tendances qu’on a pu voir dans le cinéma d’ici

9 décembre 2018

 

Si 2018 n’aura peut-être pas été ce que l’on peut appeler un grand cru, en matière tant de résultats que de chocs artistiques, l’année de cinéma québécois aura tout de même été marquée par quelques tendances.

 

La découverte d’acteurs

Oui, pour certains, l’année de cinéma québécois aura été marquée par le débarquement, toute promo dehors, de Maripier Morin sur un grand écran (dans La chute de l’empire américain, de Denys Arcand). Mais de notre côté, c’est plutôt du côté de Théodore Pellerin qu’on aura trouvé notre révélation.

Explosif dans Chien de garde, de Sophie Dupuis, ou réservé dans Isla Blanca, de Jeanne Leblanc, le jeune acteur a une présence d’une intensité folle qui ne se dément pas de film en film. On devrait fort logiquement en avoir la confirmation en 2019 alors qu’on le verra dans Genèse, de Philippe Lesage, (pour lequel il a déjà gagné trois prix d’interprétation en festival) ou dans la prochaine saison de la série The O.A. sur Netflix!

Théodore Pellerin dans Chien de garde de Sophie Dupuis

 

Le débarquement des premiers films

Des nouvelles pousses, des nouveaux regards, des nouvelles signatures : en 2018, le cinéma québécois aura assurément fait place à une nouvelle génération. Chien de garde, de Sophie Dupuis, Isla Blanca, de Jeanne Leblanc, Sashinka, de Kristina Wagenbauer, Ailleurs, de Samuel Matteau, Les scènes fortuites, de Guillaume Lambert, All You Can Eat Bouddha, de Ian Lagarde, Les faux tatouages, de Pascal Plante… tassez-vous, la relève est prête!

Sashinka de Kristina Wagenbauer

 

Les femmes et leur sexualité

Tabou? Pudeur? On ne sait pas trop, mais reste que le cinéma québécois et la sexualité féminine n’avaient jusque-là pas fait bon ménage (ou pas fait ménage du tout). Deux films, cette année, ont en tout cas voulu prendre le sujet à bras-le-corps, en ajoutant pour Charlotte a du fun, de Sophie Lorain, la question de l’adolescence, et pour Les salopes ou le sucre naturel de la peau, de Renée Beaulieu, celle des femmes dans la cinquantaine.

Les salopes ou le sucre naturel de la peau de Renée Beaulieu

 

Rédigé par Helen Faradji

 

***

Avez-vous remarqué d’autres tendances dans le cinéma d’ici cette année?

 

Pour découvrir ce qui s’est passé dans le domaine culturel au cours de la dernière année, consultez notre rétrospective culturelle chaque jour jusqu’au 26 décembre.