Les étoiles montantes de la francophonie canadienne

30 août 2018

Image tirée du documentaire Vague d’Acadie, qui sera diffusé le lundi 3 septembre sur ICI ARTV

Dans les années 1970, c’était Édith Butler. De nos jours, ils sont nombreux : Lisa LeBlanc, Radio Radio, Les Hôtesses D’Hilaire et Les Hay Babies, pour ne nommer que ceux-là. Les artistes acadiens déferlent depuis quelques années sur le Québec de même que sur le Canada et l’Europe francophones. Comment ont-ils réussi à percer ces marchés, autrefois assez hermétiques?

Le 3 septembre, le musicien natif de Moncton Joseph Edgar présentera Vague d’Acadie sur ICI ARTV, un documentaire en deux volets sur ces artisans qui colorent aujourd’hui le paysage musical francophone. Il recueillera les commentaires de leurs agents, de journalistes culturels, de directeurs de festivals et de plusieurs acteurs de l’industrie de la musique pour saisir ce phénomène.

Afin de vous mettre dans l’esprit du reportage, ICI ARTV vous invite à découvrir cinq étoiles montantes de la scène musicale franco-canadienne.

1- P’tit Belliveau de la Nouvelle-Écosse

Pochette du mini-album School’s out de P’tit Belliveau

P’tit Belliveau, de son vrai nom Jonah Richard Guimond, est né à Fort Frances, en Ontario. Toutefois, un an après sa naissance, sa mère et lui quittent la région pour s’installer près de la baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse.

Âgé aujourd’hui de 22 ans, le Néo-Écossais s’inspire du son des radios communautaires acadiennes des années 1980 pour créer ses mélodies. Accompagné de son banjo ténor, il interprète du country bluegrass aux tonalités pop.

Ses chansons sont un véritable baume pour les jours gris. Son dernier minialbum, School’s Out, comprend cinq titres rendant hommage à l’été. « Je voulais surtout faire des chansons que les gens vont aimer et qui vont les rendre plus heureux », dit-il. Mission accomplie!

2- Marie-Claire de l’Ontario

Pochette du mini-album Scaphandre de Marie-Claire

La Franco-Ontarienne Marie-Claire, originaire de Sudbury, compose de la poésie lyrique qui rappelle le cinéma français. Sur des airs transcendants, elle parvient à nous arracher le cœur avec ses textes majoritairement ténébreux, relatant le côté sombre de certaines histoires d’amour.

Sur son dernier minialbum, Scaphandre, l’artiste dévoile des sonorités psychédéliques, dominées par les synthétiseurs et le débit lourd de sa voix. Marie-Claire, qui faisait antérieurement partie du groupe ontarien Hula-Hoops, a de toute évidence trouvé sa voix dans les mélodies planantes, comme dans Prends ton temps.

3- Les Jeunes d’Asteure du Nouveau-Brunswick

Pochette du mini-album Paradis, possiblement des Jeunes d’Asteure

En lice pour le prix de l’artiste de l’année en musique au dernier gala des Éloizes, qui récompense les artisans de l’Acadie, le quintette Les Jeunes d’Asteure bouscule la musique traditionnelle acadienne. Sur des airs pop-rock parfois funk, le groupe issu de Monctonmet de l’avant la beauté de la poésie chiac, oscillant entre le français et l’anglais.

La piste Geppetto / Pour Donna, aux tonalités disco et offerte sur son dernier album intitulé Paradis, possiblement, est une pièce incontestablement accrocheuse qui mettra le feu aux pistes de danse.

4- Rayannah du Manitoba

Photo de l’artiste Rayannah pour son single En attendant demain

Native de Winnipeg, au Manitoba, la femme-orchestre Rayannah confectionne des chansons électropop à l’aide de sa voix, de percussions, de synthétiseurs, mais également de son souffle. Ses compositions musicales novatrices, souvent très planantes, lui ont permis d’assurer les premières parties d’artistes bien établis tels que Cœur de pirate. Son plus récent single, En attendant demain, connaît un succès considérable sur les différentes plateformes de diffusion musicale.

5- Shawn Jobin de la Saskatchewan

Pochette de l’album Éléphant de Shawn Jobin

Le rappeur Shawn Jobin écrit, compose et interprète des pièces dans lesquelles on décèle son amour pour la francophonie. Originaire du Québec, mais installé en Saskatchewan depuis son adolescence, il traduit dans ses chansons les dualités culturelles de sa région. Sa plume poétique, engagée et surtout bien ficelée se marie aux airs hip-hop modernes teintés d’électro. Son album Éléphant, paru en 2017, témoigne du talent de cet artiste qu’on n’est certainement pas près d’oublier.

Pour découvrir d’autres talents acadiens et voir des extraits exclusifs du documentaire Vague d’Acadie, rendez-vous sur le site Internet de l’émission.

Bonne écoute!

Laurence Godcharles (3 billets)

Laurence aurait d'abord voulu être comédienne. Au cégep, elle s'inscrit en théâtre et bifurque vers les lettres avant la rentrée. Se languissant de la scène, elle remonte sur les planches où elle improvise tant bien que mal pendant quelques années. S'en suivent ensuite l'humour et maintenant la musique. Elle demeurera sans doute une artiste de l'ombre. Mais, à travers ses écrits, elle ne délaissera jamais sa passion pour les arts.

Laisser un commentaire

(requis)