5 lectures pour s’évader durant les vacances

30 avril 2018

Que vous restiez dans le confort de votre maison ou que vous partiez à l’étranger, qui dit vacances, dit temps de lire. Pour ceux qui auraient envie d’un livre qui ne se dépose plus une fois ouvert, nous avons pensé à vous en suggérer quelques-uns qui sortent des sentiers battus. Leur point commun? Ils nous amènent ailleurs et leur écriture ne date pas nécessairement d’hier.

In Between de Marie Demers (Hurtubise)

inbetweenAriane décide de vivre son fantasme de tout laisser tomber. Chamboulée par la mort de son père, elle part en voyage et décide de ne pas revenir de sitôt. Pourtant, au fil des pays qu’elle visite, son vide intérieur ne se remplit pas. Est-elle en fuite? Marie Demers aborde le voyage différemment dans cet ouvrage. On y découvre une héroïne qui souffre de son déracinement en vivant les contradictions qu’implique la vie de nomade.

 

 

 

 

 

Hôtel du Lac d’Anita Brookner (Seuil)

HoteldulacGagnant du Booker Prize de 1984, ce roman raconte l’histoire d’Édith, une jeune auteure anglaise qui décide de fuir sa vie pour quelque temps. Elle s’installe à l’Hôtel du lac, un endroit réputé pour sa tranquillité quelque part en Suisse. Édith est une femme non mariée dans une société où il est très mal vu de l’être. Elle aime un homme qui ne l’aime pas et se fait aimer d’un homme qu’elle n’aime pas. Le livre s’articule non seulement autour de sa propre vie, mais aussi autour de la vie des autres résidents de l’hôtel, qu’elle nous décrit de façon subjective. Attention, malgré une prémice romantique, nous sommes très loin de la chick lit. Anita Brookner pousse la réflexion sur le mariage, l’amour, l’engagement et le courage que ça prend pour tout fuir lorsqu’on est une femme trop vieille pour être jeune et trop jeune pour être vieille.

 

 

Ébène De Ryszard Kapuscinski (Pocket)

ebeneRKCorrespondant à l’étranger durant la décolonisation de l’Afrique, Ryszard Kapuscinski partage ses observations dans ce livre. À mi-chemin entre la littérature et le reportage journalistique, Ébène est un voyage en Afrique et un voyage dans le temps, un récit d’une incroyable vérité. L’auteur parcourt le continent et se retrouve à couvrir des coups d’état, des épidémies, des assassinats, etc. Lire pareille histoire des années plus tard crée non seulement une forme de choc culturel, mais permet aussi de comprendre les fondements de certaines dynamiques sociopolitiques qui sont toujours d’actualité. Étant d’abord journaliste, Kapuscinski choisit des anecdotes qui se construisent autour d’éléments factuels. Le ton littéraire rend la lecture facile et plus dynamique qu’elle ne le serait s’il s’agissait de récits plus factuels.

 

 

 

L’amour humain d’Andrei Makine (Seuil)

AM - l'amour humainLe célèbre écrivain franco-russe nous amène cette fois au coeur du Zaïre (maintenant le Congo). Sur une trame de fond de guerre coloniale, L’amour humain nous raconte l’histoire d’Elias, un révolutionnaire déraciné qui passe sa vie dans la nostalgie d’une certaine Anna. Makine aborde la politique, la décolonisation, la corruption, l’incroyable violence dont est capable l’humain, mais surtout, il y parle d’amour. Un livre qui se lit d’un trait et qui est susceptible de vous faire verser quelques larmes.

 

 

 

 

 

Carnet de Voyage de Craig Thompson (Drawn & Quarterly)

51GxTnDf42L._SX365_BO1,204,203,200_Le bédéiste Craig Thompson nous dévoile son carnet de voyage en dessins dans lesquels il nous fait vivre l’Europe et le Maroc. Fait cocasse, il a entrepris ce voyage dans l’intention de chercher de l’inspiration pour son prochain projet, le roman graphique Habibi. C’est ce qu’on appelle faire d’une pierre deux coups! C’est une façon originale de voir le monde sans quitter son chez-soi.

 

 

 

 

Et vous, quels livres figurent sur votre liste de lecture estivale?