Le féminisme à tout âge

8 mars 2018

Deux jeunes filles lisent un livre à l'extérieur

S’éduquer à propos du féminisme peut se faire à n’importe quel âge.

Vous ne nous croyez pas? Jetez un coup d’œil à ces fantastiques bouquins qui plairont à une grande variété de lecteurs et lectrices! 

Pour les plus petits

tu-peuxTu peux – Elise Gravel (Disponible gratuitement en téléchargement)

Ce petit livre, signé par Elise Gravel, contient une leçon primordiale. Avec de chouettes et rigolotes illustrations, l’artiste y explique que peu importe notre genre, on a le droit d’être soi-même. Une belle porte d’entrée pour (tranquillement) discuter du respect et de l’égalité entre les sexes. À imprimer ou à consulter sur une tablette!

 

 

Couverture du livre Histoires du soir pour filles rebellesHistoires du soir pour filles rebelles – Elena Favilli et Francescar Cavallo (Guy Saint-Jean, traduction par Jessica Shapiro)

À travers 100 portraits illustrés de femmes extraordinaires, faites découvrir aux plus petit.es 100 modèles positifs qui rappellent qu’on a tous et toutes le potentiel de faire ce que l’on veut dans la vie. D’hier à aujourd’hui, voyagez à travers les époques et faites ensemble la connaissance de superhéroïnes féminines aux destins incroyables! Un superbe bouquin écoulé à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde et auquel il y aura une suite très bientôt.

 

 

Dessins de Nina Simone, Frida Khalo et Amelia Earhart

The Little Book of Feminist Saints – Julia Pierpont et Manjit Thapp (Penguin Random House)

Fraîchement arrivé sur les tablettes, ce petit recueil propose 99 anecdotes sur des féministes inspirantes à travers les époques. À la toute fin de cet album se retrouve une 100e fiche à remplir avec notre idole féministe favorite. L’autrice nous propose aussi, un peu à la manière du Calendrier des saints chrétiens, de célébrer ces icônes à certaines dates précises. Une belle façon de fêter le courage et l’audace féminins!

 

 

Une petite fille et un petit garçon main dans la main sur la couverture de l'essai Ni poupées ni super-héros! Ni poupées ni super-héros! – Delphine Beauvois et Claire Cantais (La ville brûle)

Peut-être qu’une fillette souhaite devenir une chevalière plutôt qu’une princesse et qu’un petit gars aime mieux jouer avec une poupée plutôt que des blocs de construction. Cet album brillant use de collages colorés pour faire comprendre simplement la notion d’égalité entre les filles et des garçons. Rigolo et trop beau!

 

 

 

Pour les plus grands

Couverture de l'essai les filles en série, trois barbies sur une couverture jauneLes filles en série – Martine Delvaux (Remue ménage)

Comme l’a dit Simone de Beauvoir, «on ne naît pas femme, on le devient.» Pourtant, les hommes, eux, sont ce qu’ils sont dès la naissance. Martine Delvaux pose l’hypothèse que le féminin reposerait sur la figure des filles en série. Il y a donc les Barbies, mais aussi les Pussy Riot. Il y a les princesses et les casseuses de party. Un essai plutôt théorique, mais fort intéressant sur la notion de l’identité féminine.

Psst! Jetez un coup d’oeil à son essai féministe Le monde est à toi. Elle y présente une lettre écrite à sa fille qui se transforme plus les pages se tournent en une lettre universelle destinée à toutes les filles et les femmes. Mais aussi à tous les hommes soucieux de la place qui revient de droit à leurs consœurs.

 

Le féminile-feminismesme – Anne-Charlotte Husson & Thomas Mathieu (Le Lombard)

Tirée de la collection La petite Bédéthèque des Savoirs, cette bande dessinée retrace la petite et la grande histoire du féminisme. Il est toujours intéressant de comprendre d’où l’on vient et de connaître celles qui ont su ouvrir la voie pour nous. Il est aussi important de s’informer sur les enjeux sociaux féministes actuels pour mieux briser les plafonds qui subsistent encore aujourd’hui. Une BD punchée dont nous aimerions bien voir une adaptation canadienne! (Extrait)

 

 

 

Portrait de Benoîte Groulx sur la couverture de son essai

Ainsi soit-elle – Benoîte Groult (Grasset)

Écrit en 1975 et vendu à plus d’un million d’exemplaires, cet essai sur la condition féminine est encore aujourd’hui brûlant d’actualité. Il est d’ailleurs troublant de constater qu’il n’a pas pris aucune ride! L’écrivaine française s’intéresse à la place dans laquelle ont été cantonnées les femmes de notre société, souvent de force, à travers les époques. Un livre culte à mettre entre les mains de tous.

 

 

 

 

Couverture de l'essai Les tranchéesLes tranchées – Fanny Britt (Atelier 10)

Il y a plusieurs façons de vivre la maternité. Certaines choisiront d’élever un ou des enfants, d’autres décideront que cette «étape» n’est pas essentielle dans leur parcours de femme. L’auteure, à travers quelques échanges avec ses collaboratrices, s’interroge et réfléchit sur le rôle de la mère dans la société moderne. Ici, aucun jugement, aucun tabou. Si le féminisme n’est pas le thème principal de cet essai, on en sent l’essence de la première à la dernière page.

 

 

 

Pour d’autres suggestions littéraires féministes, consultez cette sélection des libraires de l’Euguélionne et cette liste concoctée par l’équipe du Blogue ICI ARTV en 2016.

Et vous, avez-vous des suggestions de lecture féministe pour les petit.es et les grand.es?

Alex Beausoleil (55 billets)

Passionnée de culture, Alex croit, tout comme Dostoïevski, que c’est l’art qui sauvera le monde. C’est pourquoi elle prend plaisir à enchaîner les séries télévisées les unes après les autres, visionner les nouveautés cinématographiques, gaver ses oreilles de délicate musique et voyager à rabais grâce à la littérature.

Laisser un commentaire

(requis)