Des webséries à déguster dans le confort de son foyer

22 février 2018

Un ordinateur portable posé sur un divan

Février ne compte que 28 jours au calendrier, mais avec la météo qui joue au yo-yo, le manque de soleil et les froids polaires on dirait que l’on n’en viendra jamais à bout. Comme le temps est à la réclusion chez soi, il se pourrait que le contenu de votre enregistreur numérique ou le catalogue Netflix se soient vite épuisés et que le zapping télé devienne vite lassant. Besoin d’inspiration de toute urgence?
Voici des suggestions de webséries qui redonneront de l’éclat à vos séances de cocooning. Nul besoin de mettre le nez dehors, promis.

Loulou, d’Anne-Claire Jaulin (disponible sur ARTE)

Loulou est une websérie qui dépeint la grossesse (non planifiée) d’une jeune Parisienne trentenaire. Difficile de résister au charme de cette drôlissime et attachante Loulou, qui jongle tant bien que mal avec tous les déboires que peuvent engendrer une telle situation et ses névroses quotidiennes propres à sa génération. Cette série apporte un vent de fraîcheur au thème de la maternité en télévision, évitant avec brio bon nombre de clichés, s’attaquant plutôt avec humour et auto-dérision à des tabous sur la maternité.

aka Wyatt Cenac, de Wyatt Cenac (disponible sur Topic)

Dans cette websérie, le comédien et humoriste Wyatt Cenac joue une version fantasmée de lui-même. Le jour, il incarne un typique New-Yorkais. Mais le soir venu, affublé d’un costume bleu de chevalier, il se transforme en superhéros prêt à tout pour défendre son Brooklyn adoré des affres de… la gentrification! Subversive à souhait, la série séduit par sa prémisse originale et par le caractère absurde de la quête de ce Don Quichotte des temps modernes.

Féminin/féminin, de Chloé Robichaud (disponible sur ICI TOU.tv)

Depuis le 14 février, on peut enfin découvrir la suite tant attendue de la websérie de Chloé Robichaud (Sarah préfère la course, Pays), quatre ans après la diffusion des premiers épisodes. La série pose un regard complice sur un groupe d’amies lesbiennes ou bisexuelles et loin du moralisme et des sempiternels clichés. Une série qui célèbre l’amour, tout simplement. On peut également visionner la première saison sur le site d’ ICI TOU.tv pour se rafraîchir la mémoire sur les différentes intrigues et pour renouer avec les personnages.

Broad City, de Ilana Glazer et Abbi Jacobson (disponible sur YouTube)

Vous connaissez Broad City diffusée depuis 2014 sur Comedy Central et qui suit les pérégrinations politiquement incorrectes de deux jeunes juives Américaines? Peut-être ignoriez-vous que cette série a été créée à la base pour le web, par Ilana Glazer et Abbi Jacobson amies dans la vie comme à l’écran. À caractère fortement autobiographique, la série en est à sa quatrième saison à la télé. Pour ceux et celles qui s’ennuient de Girls, voilà l’occasion rêvée de se replonger dans la vie de femmes branchées et complètement délurées.

Culte, d’Aurélie Pollet (disponible sur ARTE)

Si la fiction n’est pas trop votre truc, voici une websérie documentaire qui satisfera votre soif de savoir. Qu’est-ce qui a élevé au rang de culte les romans Harry Potter, Ça, Sur la route ou Justine ou les malheurs de la vertu? C’est ce qu’on découvre dans Culte. À l’aide de capsules animées de trois minutes, la websérie trace le parcours historique d’oeuvres romanesques qui ont marqué spécialement leur époque.

culte lecteurs sous influence

Alpha et Omega, d’URBANIA et du Nouveau Théâtre Expérimental (disponible sur ICI ARTV)

Si vous avez toujours rêvé de participer à l’élaboration d’une pièce de théâtre, mais que vos talents de dramaturge laissent à désirer, voilà une occasion rêvée d’assouvir votre esprit créatif. Jusqu’au 15 avril, vous êtes conviés à influencer la création d’une pièce qui sera présentée à l’Espace Libre du 24 avril au 19 mai 2018. La prémisse de la websérie est simple: Jasmin Thisdale est directeur artistique du Théâtre Alpha. Afin d’améliorer la notoriété du théâtre, le conseil d’administration le contraint à mettre en scène une pièce d’une popularité sans nom conçue pour et par les spectateurs. Les internautes peuvent suivre ses aventures pour y parvenir. À la fin de chaque épisode, ils sont invités par le biais de contenu interactif à orienter les décisions de Thisdale et son équipe.

DES SUITES À SURVEILLER

En audition avec Simon, de Simon Olivier Fecteau (dès le 27 février sur ICI Tou.tv)

Autre retour attendu que celui de Simon Olivier Fecteau en réalisateur exécrable, éternellement insatisfait de la prestation des acteurs qui défilent en audition devant lui et son fidèle acolyte Étienne de Passillé. Cette seconde saison accueillera notamment Guylaine Tremblay, Marc Labrèche et Antoine Olivier Pilon et poursuivra le jeu de brouiller les pistes entre la vérité et la fiction.

Écrivain public – saison 2, d’Éric Piccoli (dès le 7 mars sur tv5.ca)

En pleine ère d’austérité, Mathieu (Emmanuel Schwartz), écrivain public dans un quartier populaire de Montréal, apprend que la survie du centre communautaire où il travaille est menacée. Il se rend compte que
son travail, qui consiste à trouver des mots pour ceux qui n’en ont pas, ou qui ne les maîtrisent pas, est peut-être plus important d’un côté humain que littéraire.

Écoutez-vous des webséries? Quelles sont vos favorites?

Ariane Thibault-Vanasse (11 billets)

Amoureuse des livres depuis toujours, cinéphile aguerrie et (trop) grande téléphage, Ariane est définitivement tombée dans la marmite de la culture quand elle était petite. Entre un tête à tête en compagnie d’Annie Ernaux ou une balade à Central Park avec Woody Allen, elle choisirait… des cours d’arts martiaux donnés par Marc Arcand. Comme elle préférait regarder la télévision plutôt que jouer dehors (au grand dam de sa mère), c’est normal qu’elle se soit lancée dans l’écriture d’un mémoire sur Série noire au lieu de joindre une équipe de soccer. Elle est présentement recherchiste à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! à la Première chaîne de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

(requis)