5 auteurs franco-canadiens à surveiller

27 février 2018

Le Canada français regorge d’auteur.e.s aux voix définies, précises, qui savent porter l’âme de la génération à laquelle ils appartiennent. On vous partage une petite liste de certain.e.s d’entres eux qui retiennent notre attention ces temps-ci.

Que ce soit au théâtre, en romans ou à travers des essais politiques, on croit qu’ils font partie de ceux et celles qui sont en train de forger la culture franco-canadienne de demain.

Sarah Berthiaume

Sarah Berthiaume

©Neil Mota

Très prolifique au théâtre, Sarah Berthiaume nous a récemment fait cadeau de la pièce Nyotaimori présentée au Théâtre d’Aujourd’hui en janvier dernier. Avec une plume très ancrée dans l’air de son temps, elle se démarque par une franchise et des mots justes qui frappent aux bonnes places.

Elle est aussi derrière le texte Antioche, une pièce de théâtre pour adolescents présentée au Théâtre Denise-Pelletier l’automne dernier. Ses oeuvres sont disponibles aux Éditions de Ta Mère.

Jonathan Bécotte

Jonathan Bécotte

©Guillaume Bell

 

Mentionné sur la liste des auteurs à surveiller de Plus on est de fous plus on lit! en 2017, cet écrivain vient tout juste de publier son deuxième roman jeunesse, Maman veut partir, aux éditions Leméac. Comme avec son premier titre Souffler dans la cassette, ce nouveau roman poétique très émouvant nous charme par sa façon de nous présenter la vie. Des mots et des images tout simples qui résonnent prodigieusement en nous. Jonathan Bécotte est doté d’une sensibilité hors-norme.

Stéfanie Clermont

Stéfanie Clermont

© Le Quartanier, Justine Latour

Stéfanie Clermont, l’auteure de Le jeu de la musique, n’est pas une littéraire de formation. C’est un peu comme si l’écriture l’avait choisie. Elle confie à La Presse que le fait d’écrire est « le plus gros high de sa vie » et qu’elle a très hâte d’écrire un deuxième roman. Son tout premier roman, paru chez Le Quartanier en 2017, raconte l’histoire d’un groupe de jeune militant en pleine grève étudiante de 2012. On y retrouve la complexité d’un univers parsemé d’idéaux brisés et l’espoir qui tente malgré tout d’exister.  

Natasha Kanapé-Fontaine

Crédits photo: Myriam Baril-Tessier

© Myriam Baril-Tessier

« Kuei je te salue : conversation sur le racisme », paru en 2016 aux éditions Écosociété, propose une franche conversation sur le racisme entre Autochtones et Allochtones. Sous forme de correspondance entre Natasha et l’écrivain Deni Ellis Béchard, cette oeuvre se veut porteuse d’un discours rassembleur, honnête et sans tabou. Âgée de moins de 30 ans, elle a à son actif plusieurs recueils de poésie et tourne dans la populaire série Unité 9.

Chloé Savoie-Bernard

Chloé-Savoie-Bernard

© Youssef Shoufan

Des femmes savantes a été finaliste au Prix littéraire des collégiens et raconte l’histoire de plusieurs femmes aux prises avec différentes formes d’un désenchantement des plus percutants. En 2017, l’émission Plus on est de fous, plus on lit! l’a aussi mise à sa liste des jeunes auteur.e.s à surveiller. 

***

Et vous, quel auteur a retenu votre attention ces derniers mois?

 

Mali Navia (5 billets)

Étudiante à la maîtrise en création littéraire à l'UQAM, Mali se passionne surtout pour les livres (évidemment), les séries télé étrangères en plus d'être cinéphile à ses heures. Ces dernières années, elle a fait des relations de presse, beaucoup de rédaction, un peu de recherche et des petites mises en scène pour le simple plaisir de toucher à tout. On peut la lire sur Urbania, sur C'est juste de la TV et sur son blogue personnel Les Inachevées.

Vos commentaires

  1. C’est corrigé.
    Nos excuses!

    Commentaire de ICI ARTV
  2. La lecture n’est jamais faite en retard Christyne! Chacun son rythme. 😉
    Nous sommes bien contents de savoir que vous avez apprécié votre lecture.
    Bonne fin de journée!

    Commentaire de ICI ARTV
  3. Je sais que je suis en retard de quelques mois, mais je viens de terminer la lecture de « Le plongeur » de Stéphane Larue. J’ai adoré à la fois l’histoire et l’écriture. Je vais suivre cet auteur avec intérêt.

    Commentaire de Christyne Lavoie
  4. Stéfanie Clermont avec un  »f » s.v.p.

    Commentaire de André Clermont

Laisser un commentaire

(requis)