Gab Doucet, artiste-peintre et scénographe

9 janvier 2018

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2014, Gab Doucet pratique le métier de scénographe. Cependant, depuis 2013, elle vend aussi ses propres créations : des toiles empreintes d’une poésie déroutante. Entretien avec cette jeune artiste bouillonnante de talent. 

gab-doucet-entete

Décrivez-nous votre métier.

Comme je suis à la fois peintre, illustratrice, portraitiste et scénographe – ce qui regroupe également le chapeau de conceptrice et réalisatrice de décors, de costumes, d’accessoires, de coiffures et d’éclairages – on peut tout simplement dire que je suis travailleur autonome dans le domaine des arts visuels!

Depuis quand rêviez-vous d’oeuvrer dans le milieu des arts et de la culture?

J’ai toujours su que je voulais travailler dans le domaine des arts et créer des univers! Au primaire et au secondaire, je faisais déjà toutes sortes de projets artistiques que ce soit du dessin, du modelage, de la couture, des bijoux et autres bricolages créatifs. À l’âge de 15 ans, lorsqu’on m’a parlé de tous les aspects artistiques que regroupait le métier de scénographe, j’ai tout de suite été emballée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cascade (Crédit photo : Michael Tremblay)

Votre amour pour la peinture s’est dessiné à quel moment?

Mon goût pour la peinture s’est développé durant ma formation au Conservatoire, mais ce n’était pas quelque chose que j’avais prévu. Maintenant je ne pourrais m’en passer!

En quelques mots, comment décririez-vous votre style?

Poétique, surréaliste, conceptuel, déroutant, instinctif et introspectif.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beach club (Crédit photo : Michael Tremblay)

Privilégiez-vous certains médiums pour vos créations?

Comme j’aime le processus automatique, je ne prévois jamais d’avance ce que je vais utiliser ou du moins, pas de façon définitive! Ça peut parfois être surprenant, mais généralement comme j’aime jouer avec le contraste entre un rendu réaliste et graphique, j’utilise souvent l’huile et l’acrylique.

Qu’est-ce qui vous inspire?

Tout! Mais pour nommer quelques trucs j’aime beaucoup la photographie, les portraits et les agencements de couleurs.

GabDoucet_Felicite

Félicité (Crédit photo : Michael Tremblay)

Quelle place prend l’art dans votre vie?

Une grande place, c’est sûr! Quand tu fais le choix d’aller dans ce genre de domaine, il est dur de prendre une distance, quoi que ce soit nécessaire! Sommes toute, je fais de l’art parce que mon cerveau génère des choses que j’ai besoin d’exprimer, alors c’est la façon qui est venue naturellement pour moi. Ça fait partie de mon équilibre de vie et ça me rend plus zen. J’espère pouvoir le faire tant et aussi longtemps que ça me rendra heureuse.

Y’a-t-il un projet dont vous êtes particulièrement fière?

C’est difficile de nommer qu’un seul projet en particulier! Mais pour l’exercice je dirais la réalisation du décor de tournée de l’auteur compositeur Philippe Brach, parce que j’aime beaucoup l’univers de cet artiste!

IMG_0052

Quels sont vos prochains projets?

Pour ce qui est de la peinture, je travaille actuellement à élaborer une nouvelle collection de toiles pour ensuite pouvoir envoyer mon dossier en galerie. En ce qui a trait à mes projets de scénographie, je me prépare déjà pour la saison 2018-2019! À venir, j’ai de beaux projets à Québec et à Montréal avec l’acteur et le metteur en scène Olivier Arteau, l’actrice et metteur en scène Édith Patenaude et la compagnie de l’auteur et metteur en scène Thomas Gionet-Lavigne, le Théâtre Hareng rouge.

banane

Banane (Crédit photo : Michael Tremblay)

GabDoucet_souslapluie

Sous la pluie (Crédit photo : Michael Tremblay)

Pour en savoir plus sur Gab Doucet
Site officiel
Facebook

Alex Beausoleil (55 billets)

Passionnée de culture, Alex croit, tout comme Dostoïevski, que c’est l’art qui sauvera le monde. C’est pourquoi elle prend plaisir à enchaîner les séries télévisées les unes après les autres, visionner les nouveautés cinématographiques, gaver ses oreilles de délicate musique et voyager à rabais grâce à la littérature.

Laisser un commentaire

(requis)