Les nouvelles tables qui se sont démarquées en 2017

9 décembre 2017

blogue-9

Le Québec est reconnu à travers le monde pour sa culture gastronomique riche et variée. Chaque année, les restaurants poussent comme les cônes orange. L’année 2017 ne fait pas exception avec l’arrivée d’une dizaine de tables toutes plus enviables les unes que les autres. En voici quelques-unes.

 

Photo: Facebook

Photo: page Facebook du Battuto

Battuto, Québec

Le petit établissement (il compte tout juste 400 pieds carrés) de Québec a raflé la première place du prestigieux palmarès des meilleurs nouveaux restaurants canadiens du magazine enRoute. Un honneur qui prend tout son sens lorsqu’on sait que c’est Guillaume St-Pierre, gagnant de l’édition 2011 des Chefs!, qui est à la tête de sa cuisine. La carte toute simple est composée de classiques italiens – lonza de porc, fiori di zucca, vitello tonnato – savamment apprêtés avec une touche de chez nous. Un must si vous vous trouvez dans la Vieille Capitale!

 

Photo: Instagram

Photo: page Instagram du Bistro Rosie

Bistro Rosie, Montréal

C’est la politique « anti-pourboires » de ce resto de Rosemont qui a d’abord fait jaser. En effet, ses propriétaires (qui étaient derrière les anciennes tables Ma’tine et La Famille) ont instauré cette mesure en réaction à l’inégalité salariale qu’on retrouve souvent entre le personnel de salle et celui de cuisine. Heureusement, leur cuisine est aussi audacieuse que leurs principes avec des menus dégustation à prix doux qui mettent en scène des aliments de saison. Longue vie au Rosie!

 

Page Facebook du Bloomfield

Photo: page Facebook du Bloomfield

Bloomfield, Montréal

Après avoir dit au revoir à l’entreprise qui l’a rendue célèbre, Caroline Dumas est de retour aux fourneaux avec un nouveau projet à Outremont, Le Bloomfield. Fraîcheur, créativité et flexibilité – les plats offerts peuvent être consommés sur place ou pris pour emporter – sont au rendez-vous. Situé dans un local reconnu pour le grand roulement de ses occupants, on dirait bien que cette fois-ci, le Bloomfield est là pour rester.

 

Page Instagram du Blumenthal

Photo: page Instagram du Blumenthal

Blumenthal, Montréal

Avec sa baie vitrée, ses plantes vertes et le grand arbre qui trône au centre de sa salle, le Blumenthal est une véritable oasis au cœur du Quartier des spectacles. Le restaurant à but non lucratif est situé dans la Maison du Festival et c’est à ce lieu phare de la culture jazz que sont versés ses revenus supplémentaires. Sa carte est ponctuée de classiques de brasserie française – soupe à l’oignon, tartare de bœuf, moules-frites – et de plats plus contemporains – chou kale façon César, courges rôties et topinambours à la truffe, végé-burger. Un bel ajout au quartier.

 

Page Facebook du Darling

Photo: page Facebook du Darling

Darling, Montréal

Le Darling est le dernier projet des frères Holder (du restaurant éponyme, du bar Majestique, du bar Waverly et de la Brasserie Bernard). En l’ouvrant, ils ont voulu en faire un lieu social où l’on pourrait tout aussi bien prendre son café matinal que fêter jusqu’aux petites heures de la nuit. Mission accomplie : l’achalandage du resto-bar au décor bigarré ne cesse de dérougir, du matin au soir, depuis son ouverture. Un classique instantané.

 

Photo: Page Facebook de Foodchain

Photo: page Facebook de Foodchain

Foodchain, Montréal

Dans ce concept de restauration rapide, les légumes ne sont pas relégués au rang d’accompagnement, mais constituent les seules et uniques vedettes de chaque plat. Bien que les portions soient assez copieuses, il est possible d’accompagner son repas d’un « pain magique », un pain brioché au fromage et aux oignons caramélisés signé Hof Kelsten. Un modèle révolutionnaire qui nous vient de l’équipe du Montréal Plaza et qu’on aimerait voir s’exporter dans les prochaines années.

 

Photo: page Facebook de Madame Bovary

Photo: page Facebook de Madame Bovary

Madame Bovary, Boucherville

C’est le somptueux décor qui frappe d’abord lorsqu’on entre au Madame Bovary, à Boucherville. De style victorien, le restaurant rappelle l’univers de l’héroïne de fiction dont il porte le nom. Les habitués reconnaîtront la touche d’Amlyne Phillips qui est, entre autres, derrière les looks léchés du Jatoba, du Kampai Garden et du Mayfair. Au menu, de petits plats raffinés à partager comme du foie gras poêlé, des raviolis de lapin, du magret de canard et du gravlax de cerf. Une belle adresse à retenir dans la Rive-Sud.

 

Page Facebook du Marconi

Page Facebook du Marconi

Marconi, Montréal

Après des exploits culinaires remarqués à New York, le chef montréalais Mehdi Brunet-Benkritly (Toqué!, Au pied de cochon) et sa femme Molly Superfine-Rivera (M. Wells) ont posé leurs chaudrons à Montréal pour ouvrir le Marconi. Contrairement à ce que son nom pourrait sous-entendre, il ne s’agit pas d’un resto italien, il a plutôt été nommé ainsi en l’honneur du secteur Marconi-Alexandra où il se trouve. Dans les assiettes, le savoir-faire de Mehdi, acquis dans les plus grandes cuisines, se matérialise, mais les prix, eux, restent doux. Le meilleur des deux mondes!

 

Photo: Page Facebook du Miel

Photo: Page Facebook du Miel

Miel, Montréal

Après avoir été à la barre des restaurants Laurea (aujourd’hui fermé) et Chambre à part, le chef Hakim Chajar, que l’on connaît de l’émission Les Chefs!, a enfin ouvert son propre établissement. À l’image du nom qu’il porte, le Miel est un endroit simple et réconfortant. Dans l’assiette, on fait dans le plus raffiné avec une cuisine du marché aux inspirations méditerranéennes et asiatiques. Une table bien sympathique qui a rapidement su faire sa place dans le quartier Pointe-Saint-Charles.

 

Photo: page Facebook du Perles et Paddock

Photo: page Facebook du Perles et Paddock

Perles et Paddock, Montréal

On se sent instantanément en vacances en mettant les pieds dans le Perles et Paddock, nouveau resto étoile de Griffintown. Sis dans un ancien garage entièrement repeint en blanc et muni d’un puits de lumière et de plantes vertes suspendues, l’espace est lumineux et dépaysant. Le menu est tout aussi ensoleillé, mettant en scène une cuisine fraîche et créative aux présentations soignées. Quant à la carte des cocktails, elle vaut le déplacement à elle seule. Une belle réussite.

Et vous, quel nouveau restaurant avez-vous découvert cette année?

 

Pour découvrir ce qui s’est passé dans le domaine culturel au cours de la dernière année, consultez notre rétrospective culturelle chaque jour jusqu’au 26 décembre.