Artiste à découvrir : Danielle Richard, artiste-peintre

2 juin 2017

Un matin, une internaute me glisse une simple invitation à découvrir une artiste de sa région. Par curiosité, je visite le site de Danielle Richard, une artiste-peintre née à Québec, maintenant basée à Saint-Michel-de-Bellechasse, face à l’Île d’Orléans. C’est la toile J’ai pour toi un lac qui m’accueille et sur laquelle mon regard reste posé pendant plusieurs minutes.

pour toi un lac

J’ai pour toi un lac, huile, 76 x 101cm.

Fascinée, je me demande comment cela se fait-il que je n’ai jamais vu une des oeuvres de cette peintre avant. Le Québec regorge de talents artistiques hors du commun. Et si on prenait le temps d’apprendre à les connaître? C’est avec cette idée en tête que j’ai donné un coup de fil à Danielle Richard afin de découvrir l’âme et le talent cachés derrière cette sublime oeuvre d’art.

Dès le secondaire, elle remarque son intérêt, mais aussi son talent pour les arts plastiques. Encouragée aussi par ses professeurs, elle entame son parcours de plasticienne au Cégep de Sainte-Foy, puis à l’Université Laval en arts visuels. Si c’est plutôt l’art abstrait qui est encouragé lors de ses études, elle ne se dénature pas et continue à faire évoluer son style figuratif qu’elle décrit aujourd’hui comme étant du réalisme contemporain poétique. Récompensée par deux bourses de la Fondation Elizabeth Greenshields, elle suivra par la suite plusieurs formations professionnelles, entre autres en dessin, en gravure lithographique et en aquarelle. «Je n’ai jamais arrêté de peindre. J’ai étudié là-dedans et depuis, je ne consacre ma vie qu’à ça, mis à part les enfants! Ce n’est pas un passe-temps, c’est un travail.» 

Attendre la lumie¦Çre copy
Attendre la lumière,  acrylique, 51 x 61cm

Ses oeuvres, principalement réalisées à l’huile, à l’acrylique et au pastel, mettent majoritairement en scène des femmes contemplatives. Elles ont été exposées à plusieurs endroits au pays (Montréal, Québec, Toronto), mais aussi à l’étranger. Son oeuvre Soleils verts a été retenue pour le concours ModPortrait 2016, une exposition internationale regroupant une cinquantaine de tableaux de figuration actuellement présentée au Musée MEAM à Barcelone.

soleils verts

Soleils verts, pastel sec, 76 x 99cm

Pour elle, l’art est vital. Véritable mode de vie, elle considère l’expression artistique comme étant une partie intégrante d’elle-même et ajoute «c’est dans ma nature, c’est mon quotidien.» Avec ses oeuvres, elle souhaite traduire la beauté de ce qu’elle voit et imagine, en plus de mettre en images ce qui la touche. Si elle le fait d’abord pour elle, elle s’avoue contente de savoir que son travail puisse émouvoir les autres. «C’est toujours extraordinaire de vivre l’écho de ce que l’on a créé, où l’on réalise qu’un autre a été ému par la même chose que nous.»

REPÈRE

Repère, acrylique, 91 x 91cm.
poesie
Poésie, acrylique, 100 x 100 cm.

*Pour suivre et découvrir le travail de Danielle Richard, visitez sa page Facebook.

Partagez-nous vos artistes-peintres favoris en commentaire et aidez-nous à mieux connaître le talent qui germe dans notre belle province!

Alex Beausoleil (45 billets)

Passionnée de culture, Alex croit, tout comme Dostoïevski, que c’est l’art qui sauvera le monde. C’est pourquoi elle prend plaisir à enchaîner les séries télévisées les unes après les autres, visionner les nouveautés cinématographiques, gaver ses oreilles de délicate musique, voyager avec la littérature et pitonner sur sa manette de Xbox pour se divertir. Elle est responsable de la production de contenu web et des médias sociaux d'ICI ARTV.

Vos commentaires

  1. Merci pour votre article! Je suis très contente de vous lire et de voir les magnifiques tableaux de Danielle Richard, une artiste-peintre de notre région! La beauté de ses toiles est vraie et touchante! Bravo Danielle!

    Commentaire de Marie-Thérèse Richard
  2. Merci mme Beausoleil pour ce bel article sur une peintre réaliste contemporaine, il est trop rare d’entendre parler des beaux arts qui ne sont malheureusement plus considérés par les institutions…

    Commentaire de Guy-Anne Massicotte

Laisser un commentaire

(requis)