Montréal sous la loupe de Melissa Maya Falkenberg

25 janvier 2017

Montréal célèbre son 375e anniversaire en 2017. Pour souligner l’occasion, nous avons invité plusieurs personnalités à remplir un questionnaire à propos de la culture dans la métropole. À travers leurs réponses, on vous promet une myriade de découvertes et de coups de coeur plus emballants les uns que les autres!

Couverture du livrePour le premier article de la série, nous avons choisi de nous entretenir avec une spécialiste de la ville : Melissa Maya Falkenberg, l’auteure du livre Montréal Toujours (Éditions Les Malins). Dans sa tête, Melissa Maya dit habiter Montréal depuis qu’elle a traversé, pour la première fois seule à dix-huit ans, le pont Laval-Montréal. À bord de sa première voiture, une Jetta 88, elle se rendait au défunt Jailhouse sur Mont-Royal.

Son bouquin, une idée de son éditeur, propose un véritable tour de la ville en 30 lieux légendaires. En passant par le Jardin botanique et les Foufounes électriques, en tournant à droite pour faire un détour à l’Orange Julep, l’animatrice-reporter et photographe offre un panorama complet des institutions montréalaises et «des individus grâce à qui les lieux mythiques présentés dans le livre sont toujours aussi en vie.»

Le choix de ces lieux n’a pas été facile. «Il fallait évidemment présenter les incontournables, comme Schwartz’s et l’Orange Julep, mais elle tenait aussi à faire découvrir la richesse de lieux moins connus, comme Luthier Jules Saint-Michel, le plus grand fournisseur des écoles de musique au Québec, ou encore au perruquier André Marchand sur Saint-Denis, qui a changé la vie de beaucoup de personnes.» Pour figurer dans la sélection finale, il fallait «que chaque lieu ait un aspect mythique et qu’il ait marqué, d’une manière ou d’une autre, plusieurs générations de Montréalais et de Québécois.»

On lui a donc soumis notre questionnaire culturel sur la ville et voici ses réponses très colorées!

La plus belle chanson qui parle de Montréal?

Je reviendrai à Montréal de Robert Charlebois. Je l’écoute en remplissant ce questionnaire (pour valider mon choix) et mon cœur valse comme quand j’ai dansé mon premier slow dans un sous-sol d’église. :)

Le meilleur livre qui traite de Montréal?

Il m’arrive souvent de penser à Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges de Michel Tremblay quand je me promène sur le Plateau-Mont-Royal. Cette lecture obligatoire au cégep m’a plongée, pour la première fois je crois bien, dans un Montréal prolétaire. Bien loin des maisons rénovées du Plateau qui se vendent maintenant 800 000 dollars! 😉

Il y a aussi Griffintown de Marie Hélène Poitras qui fait découvrir un Montréal western avec des personnages hors-la-loi et vraiment badass comme je les aime! Et Chercher Sam, l’histoire d’un jeune itinérant de la rue Masson, m’a tellement fait pleurer… Sophie Bienvenu a une plume exceptionnelle.

Le photographe ayant le mieux représenté Montréal dans ses oeuvres?

Le compte Instagram de la graphiste Naomi Fontaine est pas mal la plus belle carte postale virtuelle de notre ville!

Classique Saint-Louis 🏠❄️ #montréalenblanc

Une photo publiée par Naomi Fontaine (@fleurde.lys) le

L’endroit parfait pour danser à Montréal? Bin là! La Salsathèque! 😀 Le plus bel endroit pour lire à Montréal? J’ai vu les belles scènes de lecture au Soucoupe Café. Il y a un homme d’environ cinquante ans qui, tous les jours, y amène sa mère pour la sortir et avoir un moment avec elle. Ils vont près de la fenêtre avec un chocolat chaud et ils lisent une bonne heure chacun leur brique côté à côte… C’est tellement beau! Et je pense aussi à un jeune couple (quasiment des ados!) qui, l’été et l’automne sur la terrasse, lit le journal la tête accotée sur l’épaule de l’autre le week-end. ♥ La meilleure table à Montréal? Ce n’est pas trop mon genre de rester quatre heures pour quatre services au restaurant… Mon nouvel endroit préféré est Le Super Qualité, le restaurant indien le plus sympathique de Rosemont-Petite-Patrie! La plus belle salle de spectacle à Montréal? Les meilleurs shows sont dans les bars laites. 😉 Ta boutique montréalaise coup de coeur?   Fripe Fabrique sur Saint-Zotique pour le vintage et Dress Couture, où j’ai acheté ma robe de mariage. Ton designer montréalais favori? Yasmine Wasfy chez Lustre Boutique. Le plus beau building de la ville? Celui de la fleuriste Dragon Flowers dans le Mile-End. Y a-t-il ça ailleurs dans le monde, une bâtisse décorée avec des cages à oiseaux?

L’endroit le plus sous-estimé à Montréal?

Le bar country le Wheel Club sur Cavendish. (Un endroit d’ailleurs visité par Melissa dans le cadre du Parcours Pour l’amour du country!)

Le festival dont tu ne manques aucune édition?

Le Festival folk sur le canal aux abords du Canal Lachine. Magique!

montage folk

 

 

 

 

 

 

Miracle! La machine à voyager dans le temps existe. Quelle époque montréalaise souhaites-tu découvrir?

L’expo 67 et, si la machine fonctionne encore, j’ai aussi la chance d’assister à L’Osstidcho en 1968.

Décris-moi Montréal en 3 mots :

ROCK, PEACE & LOVE.

Musée d’art contemporain ou Musée des beaux-arts?

Musée des beaux-arts, même si mon amie Nadine dit que ses escaliers sont les plus gossants de la planète et qu’elle me fait bien rire avec ça. Ce musée représente aussi la sortie annuelle de mon chum avec sa mère, je trouve ça poétique! Et les ateliers pour les enfants sont géniaux.

MBA montage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cinéma Beaubien ou Cinéplex StarCité?

Je capote sur le Beaubien, même quand je fais juste passer devant!

Marché Atwater ou Marché Jean-Talon?

Quelqu’un m’a déjà dit : « Je pensais que tu vivais au marché Jean-Talon tellement je t’y ai vue souvent. » 

 

Métropolis ou Centre Bell?

J’allais dire Métropolis, mais j’ai récemment vu John Fogerty au Centre Bell… Mets John Fogerty au Métropolis et je te dis Métropolis all the way.

Bibliothèque nationale ou de quartier?

J’aime tout faire à pied. Pouvoir laisser mes choses sur la table quand je vais faire pipi. Pouvoir m’installer et voir ma fille fouiner plus loin. Je suis toujours emo quand j’entre dans une bibliothèque de quartier. J’aime trop ça. Et ça me rappelle, chaque fois, la première fois que ma mère m’a laissée seule dans une bibliothèque de quartier (allô biblio Laure-Conan à Auteuil) pour que je puisse faire ma première recherche sur le manchot empereur. :)

Igloofest ou Osheaga?

Osheaga, si on me donne une passe VIP! (LOL)

Oratoire Saint-Joseph ou Basilique Notre-Dame?

Si tu savais combien je paierais pour voir le concert d’Offenbach dans la basilique de l’Oratoire en 1972… J’y vais et je l’imagine.

OratoireSaintJoseph

 

Photo tirée du livre Montréal Toujours, par Melissa Maya Falkenberg 

*** 

Pour suivre Melissa Maya Falkenberg : 
Page Facebook : @melissamaya
Compte Twitter : @melissamaya
Compte Instagram : melissamayafalkenberg