Quinze documentaires éclairants de 2016

7 décembre 2016

Voici 15 documentaires qui nous ont renseignés, divertis ou tout ça à la fois au cours des 12 derniers mois.

Pour découvrir les coups de coeur culturels 2016 de l’équipe et des têtes d’affiche d’ICI ARTV, consultez notre rétrospective culturelle chaque jour jusqu’au 24 décembre.

Making A Murderer (Netflix)

Parue à la toute fin de 2015, cette série a bouffé tous nos temps libres durant les Fêtes. Filmé sur une décennie, Making A Murderer présente en dix épisodes la longue histoire judiciaire de l’Américain Steven Avery. Injustement condamné pour une agression sexuelle, il passera 18 ans en prison. Deux ans après avoir été innocenté, on l’accusera du meurtre de Teresa Halbach. Une saga passionnante où conflits d’intérêts et policiers corrompus volent la vedette.

Nos animaux de la honte – Faut en parler (Télé-Québec)

On n’a qu’à repenser à ce documentaire et notre cœur bat la chamade, nos yeux s’embuent. Près de 500 000 animaux sains seraient abandonnés chaque année dans la province. On les délaisse parfois par manque de temps, mais aussi parce que ceux-ci ne siéent pas avec les couleurs du domicile familial. La réalisatrice Karina Marceau dresse un portrait de cette situation inadmissible dans laquelle se retrouvent nos animaux domestiques. La morale : «Avoir un animal de compagnie n’est pas un droit, mais un privilège.»

Refuge animal (TVA)

Restons encore un peu dans le domaine des animaux domestiques avec la série Refuge animal. Présentée ce printemps, ce docu-réalité de 10 épisodes animé par Stéphane Fallu met en lumière le quotidien des animaux et des employés des refuges animaliers. Tourné dans les locaux de l’organisme Services animaliers de la Rive-Sud, à Boucherville, le projet a suivi avec beaucoup d’émotions les parcours de plusieurs petites bêtes abandonnées. Si certaines d’entre elles n’ont pas connu une vie facile, on est rassuré de les voir entre d’aussi bonnes mains pour la suite des choses. 

Je suis trans (Moi & Cie)

Aborder le thème de l’identité sexuelle n’est pas chose facile. Je suis trans relève toutefois le défi haut la main. Le réalisateur Mathieu Baer y dépeint sans jugement et avec grand respect le quotidien de cinq transgenres. Les confidences des protagonistes permettent de lever le voile sur leur réalité, sans toutefois tomber dans le pathos ni le voyeurisme. Rapidement, on oublie leur différence et on s’attache tout simplement à ces personnalités fortes et inspirantes.

Code 111 (V télé)

L’an dernier, la série De garde 24/7 tournée à l’hôpital Charles-Lemoyne nous avait renversés. Et sans le savoir, elle nous a préparés à suivre le docu-réalité Code 111, une série où l’on vit au rythme de l’unité de traumatologie de l’hôpital Sacré-Coeur de Montréal. Chaque semaine, les urgentologues et leur équipe y résolvent des cas graves et déploient des efforts titanesques pour sauver la vie de leurs patients. Un brin sensationnaliste, mais toujours très impressionnant et fort éducatif!

La dictature du bonheur (Télé-Québec)

À l’ère où l’on se sent obligé d’être beau, bon et heureux en tout temps, voici que Marie-Claude Élie-Morin présente les dessous de ce bien-être idéalisé. On y rencontre des êtres qui prétendent vivre un grand bonheur au quotidien sur les réseaux sociaux. Leurs confidences révèlent que cette perfection n’est pas tout à fait réelle. Plusieurs spécialistes se prononcent et démontrent qu’il n’est pas nécessairement sain et surtout réaliste de penser que cette quête du bonheur est essentielle.

Chef’s Table France (Netflix)

Les amoureux des arts de la table et les passionnés de bonne bouffe seront ravis avec cette troisième saison de la série Chef’s Table. Tournée exclusivement en France, on nous y présente quatre grands chefs d’exception. C’est en ayant l’eau à la bouche qu’on découvre leur histoire et leur démarche. La nourriture est ici présentée comme une oeuvre d’art plutôt qu’un simple repas!

Before The Flood (National Geographic)

Est-il encore nécessaire de rappeler à l’homme qu’il est l’un des principaux responsables de la dégradation de notre planète? Il semblerait bien que oui. Encore aujourd’hui, plusieurs hauts dirigeants ne croient pas aux changements climatiques. C’est l’acteur (finalement oscarisé en 2016!) et activiste Leonardo DiCaprio qui anime ce documentaire consacré à ce qu’il qualifie comme étant la plus importante problématique de notre époque. Réalisé par Fisher Stevens, ce film nous rappelle que le sort de la Terre repose bel et bien entre nos mains.

Corde sensible (ICI Grand Montréal)

Cette série de reportages présentée entre autres sur Facebook, réalisée par Marie-Ève Tremblay et Julien D.  Proulx, expose différentes réalités sensibles, mais bien vivantes dans notre société. Que ce soit sur l’analphabétisme ou la discrimination envers les Arabes, la journaliste se renseigne, se déplace et expérimente sur le terrain. Du contenu de qualité qui fait changement de ce que l’on peut habituellement voir dans notre fil Facebook!

Le goût d’un pays 

Jamais la question de l’identité nationale n’aura eu un goût aussi sucré! Fred Pellerin et Gilles Vigneault se sont rencontrés lors de l’enregistrement de L’autre midi à la table d’à côté. Francis Legault, réalisateur de l’émission, a choisi de réunir de nouveau ces deux poètes durant la saison des sucres. Si ce temps de l’année rime pour certains avec sirop d’érable, d’autres choisissent d’y voir une période de renouveau et dressent un parallèle intéressant avec la formation d’un pays. Ce documentaire, récipiendaire du Prix du Public au RIDM, sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé en 2017.

Waseskun

En 2014, le réalisateur Steve Patry présentait De prisons en prisons. Dans ce deuxième documentaire, il filme à nouveau la vie en milieu carcéral. Cette fois, il braque sa lentille sur un centre de détention alternatif, Waseskun, où l’on cherche à réhabiliter les pensionnaires grâce à la guérison holistique. Cette technique alternative mêlant spiritualité et pratiques ancestrales autochtones ne fonctionne pas à tous les coups, mais elle permet à certains de renouer avec leur identité culturelle. D’une confession à l’autre, ce documentaire nous donne un accès privilégié au quotidien de ces détenus, mais aussi à leurs remords et leur dur chemin vers la rédemption.

Montréal New Wave

Qui aurait cru que Montréal fut au coeur du mouvement New Wave, cette vague musicale héritière du synthétiseur? Après MTL Punk (2011), Érik Cimon continue à s’intéresser à la culture underground montréalaise. On y découvre une panoplie de personnages et de groupes qui ont marqué leur propre génération tel que Men Without Hats ou La La La Human Steps. Un précieux morceau de notre héritage culturel enfin immortalisé sous forme de long-métrage!

Merci Patron! 

Dans ce documentaire, le journaliste français François Ruffin se transforme en véritable Robin des bois! Il décide venir en aide à Jocelyne et Serge Klur, un couple endetté et au chômage à la suite de la délocalisation de l’usine pour laquelle ils travaillaient. À l’origine, on y fabriquait des vêtements pour le Groupe LVMH, une propriété de Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France. À l’aide d’une petite équipe de bons samaritains, il part à la recherche de dédommagements pour les employés floués. Humour grinçant et rigolade sont au rendez-vous!

Stanley Vollant – De Compostelle à Kuujjuak

Stanley Vollant est le premier chirurgien autochtone du Québec. Depuis 2010, il cherche à raviver la fierté des peuples des Premières nations. Pour ce faire, il sillonne à pied les territoires autochtones canadiens et part à la rencontre des jeunes dans les communautés autochtones. Son message est bien simple : il est important d’avoir des rêves et, surtout, il est possible de les réaliser. Ce documentaire de Simon C. Vaillancourt résume brillamment ce projet social, en plus de nous inspirer et nous remplir d’espoir.

Life, Animated 

À l’âge de trois ans, le petit Owen Suskin, jusque-là bavard et allumé, devient muet et semble déconnecté de son environnement. L’autisme le confine à un monde dans lequel il n’a aucun repère. On le sait bien, la vie est loin d’être un film de Disney. Pourtant, la vie de ce garçon est régulée par ces œuvres de dessins animés et c’est grâce à eux qu’il retrouvera l’usage de la parole. Cependant, comment fait-on pour apprendre le fonctionnement en société ou encore la gestion des émotions quand on est pris dans un univers aussi féerique et irréel? Ce documentaire retrace la vie de cet être singulier maintenant âgé de 23 ans et vivant seul dans un appartement supervisé.

Et vous, quel documentaire ajouteriez-vous à notre sélection?

ICI ARTV (253 billets)

L'équipe éditoriale d'ARTV rédige des billets liés à la programmation de la chaîne, mais également des billets à plusieurs mains, sur différents sujets.

Laisser un commentaire

(requis)