5 bonnes raisons de devenir un abonné

29 août 2016

L’été, c’est le moment de profiter des festivals. L’automne, c’est la rentrée culturelle. Et qui n’est pas excité à l’idée d’amorcer plusieurs mois de découvertes artistiques? En ce moment, c’est la période d’abonnements pour une multitude d’institutions culturelles.  Avez-vous déjà eu un abonnement au théâtre? Hésitez-vous à faire le saut? Si ça peut vous convaincre de faire le grand saut, voici 5 bonnes raisons de devenir un abonné!

Pour toute la diversité culturelle qui s’offre à nous

Les musées offrent de devenir membre. Les théâtres, les compagnies de danse, l’opéra et les orchestres offrent des abonnements. Que ce soit sous forme de passeports de saison, de carte de membre, de forfaits ou d’abonnements, on peut facilement fréquenter nos institutions culturelles préférées pendant une durée d’un an ou de seulement quelques spectacles. De Danse Danse à l’Orchestre Symphonique de Montréal, du Musée d’art contemporain au Prospero, lors de la saison des abonnements, ce sont plusieurs formes d’art que l’on peut s’offrir en cadeau ou offrir en cadeau à un proche.

anne_le_beau_dave_st_pierre_suie_danse_danse

Photo © Alex Huot. Interprètes Anne Le Beau, Bernard Martin, Hubert Proulx.
Spectacle suie, de Anne Le Beau / Dave St-Pierre Inc. 

Pour les rabais et les autres avantages

En consultant les sites web des institutions culturelles, on découvre toujours qu’en s’abonnant, on paie beaucoup moins cher le prix à l’unité de notre billet. Donc, si vous êtes un grand consommateur de spectacles ou que vous vous donnez comme mission de découvrir l’opéra (par exemple), sélectionnez dès maintenant ce que vous voulez voir et à la fin de la saison, vous aurez plus d’argent dans vos poches. Pourquoi ne pas aller voir un spectacle supplémentaire dans une autre institution culturelle avec l’argent que vous aurez épargné?

Au théâtre, il y a certains endroits où l’on doit s’abonner à tous les spectacles de la programmation. Mais d’autres théâtres proposent aussi des forfaits à partir de 3 spectacles. Si vous aimez «butiner» d’une salle de spectacle à une autre, c’est l’occasion parfaite de pouvoir voir ce qui se fait un peu partout dans votre ville. Personnellement, je me suis déjà abonnée à 3 spectacles chez La Licorne et 3 spectacles au Théâtre d’aujourd’hui dans la même année!

De plus, les abonnés sont toujours traités au petit soin. Selon l’abonnement et l’institution, les abonnés peuvent bénéficier d’un ou plusieurs de ces avantages: vestiaire gratuit, rabais dans les restaurants, rabais sur d’autres spectacles, invitation au lancement de la programmation ou à des soirées exclusives aux abonnés, billets supplémentaires à prix d’ami, etc. Mais, selon moi, un des plus gros avantages de l’abonnement, c’est de pouvoir changer facilement la date de notre représentation si la date initiale ne nous convient plus. Quand on achète ou renouvelle un abonnement au mois d’août, par exemple, on ne peut pas toujours prévoir qu’on n’aura pas une obligation familiale ou professionnelle qui tombera à la date qu’on a choisie pour ce spectacle au mois de février prochain…

Crédit Théâtre La licorne

Crédit: Site web Théâtre La Licorne

Pour s’éviter bien des regrets à la fin de la saison

Si vous êtes comme moi et que vous avez un horaire chargé, même si vous savez qu’il y a plein de spectacles que vous aimeriez voir éventuellement, on finit toujours par passer à côté des sorties culturelles qu’on voulait faire. Ne me dites pas que la situation suivante ne vous est jamais arrivée: 1) Vous regardez la programmation d’un théâtre, vous repérez un spectacle qui semble intéressant, mais vous préférez attendre d’avoir les échos des critiques pour acheter des billets. 2) Les critiques sont élogieuses, vous voulez allez voir le spectacle en question, mais vous repoussez constamment le moment de trouver une date pour y aller ou de vous trouvez un(e) accompagnateur(e). 3) Le spectacle affiche complet OU  les représentations se terminent avant que vous n’y ayez assisté.

Évitez-vous des biens de regrets… planifiez tout de suite vos sorties incontournables dans les institutions que vous préférez!

Le sang de Michi - Théâtre Prospéro - Beatrice Munn

Crédit: site web Théâtre Prospéro – Le Sang de Michi 

Pour participer à l’avenir de nos institutions culturelles et de leurs programmations 

On sous-estime souvent l’importance de notre abonnement. Pourtant, les institutions culturelles dépendent fortement du nombre d’abonnements à leur programmation pour assurer un minimum de revenus et, ainsi, sécuriser l’avenir de leurs productions. C’est la base de leur financement! Évidemment, si tout le monde achetait leurs billets la veille de la représentation, les institutions ne pourraient jamais faire de prévisions financières. Une programmation, ça se prépare souvent plusieurs mois, si ce n’est pas plusieurs années, à l’avance. Donc, pour donner les moyens de leurs ambitions aux futures productions qui seront présentées dans nos salles préférées, l’abonnement fait une réelle différence. Ça donne presque envie de s’écrier: «Soyez un héros pour la culture! Abonnez-vous!»

Opéra de Montréal

Crédit: site web Opéra de Montréal

Pour découvrir et se laisser surprendre

Ce qui est le plus intéressant quand on s’abonne quelque part, c’est de se permettre de découvrir des œuvres. Personnellement, je vais souvent au théâtre et, même si j’aime aller voir à gauche et à droite ce qui se fait sur nos scènes, c’est toujours plaisant de s’intéresser à une programmation en particulier. Chaque pièce de théâtre est choisie minutieusement et faire des liens entre les choix qui ont été faits pour une saison est un exercice à essayer. De plus, c’est le bon moment pour aller voir un art que vous n’aviez encore jamais vu sur scène, mais que vous rêviez de découvrir. Il y a quelques années, j’avais pris la carte «Je me pointe» des Grands Ballets Canadiens. Je n’avais jamais vu de ballet et, toute l’année, je me suis émerveillée (comme une enfant) devant le Lac des Cygnes, Casse-Noisettes et la création Le Petit Prince.

Romeo_Juliette Grands Ballets Canadiens John Hall

Crédit: site web Grands Ballets Canadiens – Roméo & Juliette – photo: John Hall

Et vous, où êtes-vous abonné pour la saison culturelle 2016-2017?

Katia Landry (34 billets)

Katia est une passionnée d'arts et de culture. Après avoir étudié l'art dramatique au Cégep, elle s'inscrit en Stratégies de production culturelle et médiatique à l'UQÀM. C'est ainsi qu'elle atterrit chez ICI ARTV dans le cadre de son stage de fin d'études. Curieuse de voir tout ce qui se fait au théâtre, en cinéma et en télé, Katia se garde aussi du temps pour explorer toutes les autres formes artistiques. Si seulement les journées pouvaient être plus longues afin de pouvoir écouter, voir, lire et écrire davantage!

Laisser un commentaire

(requis)