À découvrir : le nouveau pavillon du MNBAQ

4 juillet 2016

Quand on visite un musée prestigieux, on s’attend désormais à ce que l’architecture et le design de l’établissement soient à la hauteur des oeuvres qu’il expose. En quelque sorte, le musée devient souvent une oeuvre d’art en soi.

Avec le tout nouveau Pavillon Pierre Lassonde qui ouvrira ses portes en juillet sur Grande-Allée, le Musée national des beaux-arts du Québec s’inscrit résolument dans cette tendance. Le pavillon, conçu par le consortium d’architectes OMA de New York et réalisé en collaboration avec les Montréalais de Provencher_Roy, vient ainsi s’ajouter aux trois autres bâtiments de l’institution.

Montage-Musée-final_Sans_sculpture

Situé à un jet de pierre des Plaines d’Abraham et de différents monuments architecturaux d’un autre temps (notamment la splendide Église Saint-Dominique, de style gothique), le Pavillon Pierre Lassonde deviendra vite un arrêt obligatoire pour les touristes férus d’architecture qui visiteront la vielle capitale.

Avec sa structure où dominent l’acier et le verre et son majestueux hall complètement vitré qui donne l’impression que l’intérieur et l’extérieur ne font qu’un, que l’art rencontre la nature, ce nouveau pavillon sera un somptueux écrin pour la collection nationale d’art québécois des années 1960 à aujourd’hui. En plus des oeuvres de la collection permanente du musée, on aura la chance d’y admirer des expositions temporaires d’artistes d’ici et d’ailleurs.

En plus d’être épuré, élégant et résolument actuel dans son design, le bâtiment est certifié LEED, c’est-à-dire qu’il est conforme aux principes du développement durable. Notamment, on a choisi d’utiliser un verre anti-UV, choix judicieux sur le plan énergétique.

Le Musée a choisi un porte-parole d’envergure pour les événements d’ouverture du nouveau pavillon : Pierre Lapointe, qui en plus d’être un auteur-compositeur-interprète fort apprécié des Québécois est notoirement passionné d’arts visuels, d’architecture et de design.

Le pavillon sera accessible au public dès cet été. Ne laissez pas passer l’occasion d’aller le visiter si vous passez par Québec!