Qu’est-ce que la «fanfiction» ?

23 avril 2016

Le 23 avril est désigné comme étant la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Étant moi-même une grande lectrice, je me réjouis qu’on puisse célébrer quelque chose qui me rend si heureuse. Cependant, en 2016, on lit énormément sur le web. Et parlant de lire sur le web, il y a davantage de gens qui écrivent aussi sur cette plateforme. Récemment, j’ai remarqué que la fanfiction se retrouvait de plus en plus sous les projecteurs. Toutefois, on ne se rend pas encore compte de  l’importance de ce phénomène. En fait, la fanfiction est en train de s’infiltrer dans plusieurs sphères de création. C’est pourquoi j’ai eu envie de vous écrire ce petit billet de blogue de style «fanfiction 101».

De nos jours, les fans d’une oeuvre se retrouvent facilement grâce à l’internet. Les communautés d’adeptes partagent donc beaucoup de choses à propos de leur passion commune, et ce, sur plusieurs sites et ils ont de multiples moyens de le faire. Certains créent des vidéos, des GIF, des forums. De façon plus concrète, on n’a qu’à penser aux fameuses conventions de fans (Star Trek, Comic-Con) pour visualiser parfaitement une communauté de mordus qui adorent discuter et échanger de tout ce qui entoure leurs personnages favoris. Ces communautés sont aussi surnommées des fandoms.

Alors, qu’est-ce que peut bien être la fanfiction? C’est la création de récits (romans ou scénarios) par les fans d’une oeuvre déjà bien établie. Ces auteurs amateurs mettent en scène leurs histoires dans l’univers qu’ils admirent et qu’ils suivent avec beaucoup d’amour et d’intérêt. Ils le font afin de prolonger leur expérience dans leurs univers préférés. Des sites comme Fanfiction.net et Wattpad donnent de bonnes plateformes de diffusion pour ces auteurs. Il y a une grande circulation de textes sur ces sites de partage, mais aussi une consommation active de ces (très) nombreux récits. Après tout, fanfiction.net compte des millions de membres. Ce qui est intéressant, c’est que les gens qui écrivent des fanfictions deviennent parfois célèbres. Certaines fanfictions sont d’ailleurs publiées et deviennent ainsi de «vrais romans».

Gifs Hermione

Certains univers littéraires, cinématographiques et télévisuels sont particulièrement utilisés par des auteurs amateurs: Harry Potter, Twilight, Star Wars, Star Trek, Avengers, Supernatural, mais aussi Orgueil et préjugés et Le Fantôme de l’Opéra. Les manga et les personnages de jeux vidéos ne sont pas mis à l’écart de ce phénomène non plus. Même les personnalités connues font l’objet de fanfiction. L’exemple le plus populaire est la série de romans After où l’auteure a imaginé une romance entre une jeune fille et un membre du groupe One Direction, Harry Styles.

Le vocabulaire

La fanfiction est devenue un univers en soi, avec ses propres codes et son vocabulaire. Voici quelques exemples:

  • Canon: L’histoire et les personnages restent fidèles au texte original. L’auteur peut y ajouter des personnages et des situations, mais rien dans son récit n’ira à l’encontre de ce qui est dans l’oeuvre d’origine.
  • Fanon ou Univers Alternatif: Ici l’auteur vient modifier ce qui a précédemment été établi. Par exemple, dans un fanon basé sur les romans Twilight, Bella pourrait se marier avec le loup-garou Jacob plutôt qu’avec le vampire Edward.
  • Crossover: Dans ce style, l’auteur entremêle deux univers différents pour n’en former qu’un seul. Par exemple, un récit où les personnages de Buffy the vampire slayer et de Twilight se côtoieraient.
  • Out of caracter: Cette indication mentionne aux lecteurs que le comportement du personnage n’est pas vraisemblable par rapport à l’oeuvre original. Cette caractéristique des fanfictions permet, entre autres, à la communauté LGBT de modifier les oeuvres qu’ils adorent afin d’y avoir un personnage principal auquel ils peuvent s’identifier. Par exemple, certaines fanfictions présentent des histoires d’amour entre Harry Potter et Drago Malfoy.
  • One shot: On fait ici référence à la longueur du texte. Un one shot est un récit en un seul chapitre, donc assez court.

Bref, il y a tout un monde à découvrir lorsque l’on plonge dans ce type de lecture.

dactylo

Quelques exemples de fanfictions qui ont connu un succès commercial

– Cinquante nuances de Grey: Lorsque E.L. James a écrit son histoire, elle avait en tête les personnages Bella et Edward de la série Twilight à la place de ses deux protagonistes principaux.

– Orgueil et préjugés et zombies: Est-ce que j’ai besoin de vous expliquer d’où vient l’inspiration de Seth Grahame-Smith?

Supernatural: Cette télésérie américaine suscitait tellement de réactions sur le web de la part de ses plus fidèles téléspectateurs que les créateurs de la série ont décidé de choisir quelques fanfictions pour créer un épisode.

Mais si l’on part du principe qu’une fanfiction reprenne des personnages ou des situations déjà créés par des auteurs et des scénaristes, on peut parfois se questionner à savoir si certains gros «blockbusters» américains ne pourraient pas être qualifiés de fanfictions. Après tout, le plus récent film de Star Wars n’a pas été écrit ni réalisé par son créateur original, George Lucas. Cependant, on y retrouve la même structure narrative ainsi que plusieurs personnages du tout premier film. Intéressant, n’est-ce pas ? Même chose pour Jurassic World, sorti à l’été 2015.

star wars gifs

La question des droits d’auteurs

À travers tout cet univers, il y a par contre un aspect très flou dans l’écriture des fanfictions: les droits d’auteurs. Saviez-vous qu’il est interdit de publier des fanfictions tirées des oeuvres d’Anne Robillard (Les Chevaliers d’Émeraude) sur le site fanfiction.net ? D’un point de vue légal, détourner ou copier en partie l’oeuvre de quelqu’un consiste en une violation de ses droits d’auteurs. Cependant, un personnage ou une situation sont plus difficiles à protéger. De plus, tant que l’on ne fait pas un usage commercial de l’oeuvre de quelqu’un d’autre, tout le monde a le droit d’écrire pour son plaisir personnel. La fanfiction, surtout celle que l’on retrouve sur les sites  précédemment cités, est souvent tolérée pour laisser libre cours à la créativité. Certains auteurs et détenteurs de droits se prononcent tout de même contre l’utilisation de leurs oeuvres dans ce contexte. Les raisons de ces refus sont parfois morales, parfois commerciales.

Enfin… Peut-être remarquerez-vous davantage les fanfictions s’introduire dans la culture que vous consommez actuellement ainsi que dans celle des années à venir. Personnellement, je n’en lis pas, mais c’est un phénomène que j’observe avec attention. Qu’on aime ou pas, je trouve rassurant de savoir que beaucoup de gens sur internet passent du temps à lire et à écrire. La fanfiction aura au moins ça de bon: elle développe une culture participative!

Dites-nous en commentaires si vous êtes des consommateurs de fanfictions!

Katia Landry (34 billets)

Katia est une passionnée d'arts et de culture. Après avoir étudié l'art dramatique au Cégep, elle s'inscrit en Stratégies de production culturelle et médiatique à l'UQÀM. C'est ainsi qu'elle atterrit chez ICI ARTV dans le cadre de son stage de fin d'études. Curieuse de voir tout ce qui se fait au théâtre, en cinéma et en télé, Katia se garde aussi du temps pour explorer toutes les autres formes artistiques. Si seulement les journées pouvaient être plus longues afin de pouvoir écouter, voir, lire et écrire davantage!

Vos commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé lire sur le phénomène des fanfictons, c’est nouveau pour moi.

    J’ai spécialement apprécié l’information sur les droits d’auteurs. C’est un domaine tellement complexe et qu’il faut savoir respecter.

    Merci pour ce blogue!

    Commentaire de Élyse Landry
  2. Bonsoir,
    Merci d’écrire un article sur un phénomène encore peu connu ou encore moqué du grand public.

    Je me permets, faisant partie de la communauté de personnes écrivant des fanfictions, d’apporter quelques éclaircies et clarifications si cela vous convient.

    Il serait peut-être bon de parler d’ArchiveOfOurOwn, une des plus grandes plateformes émergentes, qui propose plus de deux millions de fics partagées entre 21 500 fandoms, et qui est beaucoup plus appréciée aujourd’hui que Wattpad par beaucoup d’utilisateurs aujourd’hui.

    Enfin, OOC indique plus le fait que l’auteur a changé sa personnalité ou n’a pas réussir à retranscrire correctement l’essence du personnage ; on peut tout à fait, puisque c’est l’exemple utilisé ici, écrire une fic estimant qu’un des personnages n’est pas hétérosexuel et rester entièrement In Character.

    Bonne soirée.

    Commentaire de Désirée
  3. Bravo Katia

    J’ai lu attentivement ton texte, que j’ai trouver interesant puisque j’apris beaucoup sur tout les platforme de fan- ci fan- par la.
    Je ne savait pas que cela existait seulement ( Fan des vedette CINE ou Chanteur…lol.)
    Avec mes 70 ans
    Il y a beaucoup pour moi a apprendre encore sur le web.
    Est-ce que nous pouvons te voir a Art. T.V.???
    JE TE DIT QUE TA GRAND-MERE (QUI ME MANQUE TELLEMENT). Serait tellement fier de toi..
    Je te dit Bravo.
    Au plaisir
    Ta petite cousine
    Gabrielle;-)☆☆☆

    Commentaire de Gabrielle Boussel

Laisser un commentaire

(requis)