Des textes coquins pour la St-Valentin!

12 février 2016

12714285_10153400380992423_90530055_n

Mercredi avait lieu le lancement du nouveau recueil de nouvelles érotiques Travaux manuels, dirigé par Stéphane Dompierre et publié aux éditions Québec Amérique. Après le retentissant succès de NU, qui avait d’ailleurs fait partie de nos coups de coeur en 2013, l’auteur à succès et la maison d’édition montréalaise ont décidé de répéter l’expérience en demandant encore une fois à 16 auteurs d’écrire une nouvelle érotique pour l’ouvrage collectif. Pourquoi remettre ça? « La littérature québécoise est riche en genres et en voix ; avec Stéphane, on s’amuse à faire tomber les barrières, explique Myriam Caron-Belzile, co-éditrice du projet. Inviter des auteurs qui ont des styles variés nous permet d’offrir aux lecteurs un aperçu des possibles : à chacun de donner sa couleur à l’érotisme. Les auteurs qui participent à Travaux manuels proposent quelque chose d’entièrement différent de ce qu’on retrouvait dans Nu. Ce n’est donc pas un  »Nu 2 » autant qu’un deuxième opus, un deuxième florilège de textes émoustillants. »

12736951_10153400382882423_1108982693_o

Publié juste à temps pour la St-Valentin, parions que ce nouveau recueil vous mettra le rose aux joues et vous fera glousser de plaisir. Mais à qui s’adresse un tel recueil, plus précisément? Selon Myriam Caron-Belzile, chacun pourra y trouver son compte : « Les lecteurs occasionnels qui ont envie de découvrir des auteurs d’ici à travers des textes courts qui donnent chaud; les lecteurs avertis qui sont curieux de voir leurs chouchous sauter la clôture et oser aller dans des zones qu’ils n’explorent pas dans leurs romans; les couples qui ont envie de remettre à l’ordre du jour le rituel de l’histoire avant le dodo; les célibataires qui ont envie de nourrir leur imaginaire… Ce n’est pas de la porno : on laisse à chacun et chacune le soin (et le plaisir!) de se créer ses propres images.»

Le livre fait la part belle aux plumes de la relève de la scène littéraire d’ici. Chaque nouvelle présente un style et un univers qui lui est propre, se situant sur un continuum entre l’évocation à peine osée et le cru parfaitement assumé. Pour Mme Caron-Belzile, cet éclatement dans les thèmes et les styles ne tient pas du hasard « Stéphane s’est refusé à donner un thème spécifique aux auteurs de ce nouveau recueil, parce que l’érotisme, c’est large. Ce qu’on voulait, c’était que les auteurs l’abordent sous leur lentille personnelle, avec leur couleur, leur sensibilité. Trop les diriger au niveau du propos aurait faussé la donne. Et on aurait certainement pas eu droit à une histoire de priapisme dans l’espace, ce qui aurait été, ma foi, très dommage.»

 

12674634_10153400381272423_824940883_n

Mélikah Abdelmoumen, Caroline Allard, Ryad Assani-Razaki, Sarah-Maude Beauchesne, Stéphanie Boulay, Simone Boulerice, Stéphane Dompierre, Mylène Fortin, Michel-Olivier Gasse, Mathieu Handfield, Geneviève Jannelle, Isabelle Laflèche, Sara Lazzaroni, Dany Leclair, Maxime Olivier Moutier et Alexandre Soublière ont tous accepté de se prêter au jeu. Certains d’entre eux avaient d’ailleurs déjà participé à NU… il faut croire qu’on y prend goût!

Faire durer le plaisir…

Pour prolonger le plaisir, nos collègues de Radio-Canada ont demandé à Stéphane Dompierre de leur suggérer cinq livres érotiques à déguster, une fois terminée la lecture de Travaux Manuels.  Au-delà des livres, il y a également plusieurs petites perles à découvrir en ligne. Voici quelques sites ou blogues d’ici qui offrent une littérature érotique aussi divertissante qu’émoustillante. D’ailleurs, on a dû rédiger cet article à partir d’un ordinateur personnel, car certains sites, trop osés, n’étaient pas accessibles à partir de la connexion du bureau. Ça en dit long!

This is Better than Porn

Un de nos sites chouchous (on l’avoue!), où les photos joliment sensuelles côtoient les textes (courts récits et nouvelles, poèmes, etc.), This is Better than Porn se doit d’être découvert immédiatement! Et si l’expérience vous plait, jetez-vous sans attendre sur leurs trop rares édition papier (dont la plus récente a été lancée cette semaine, en même temps que Travaux manuels d’ailleurs) et demeurez à l’affût pour connaître la date de leur prochain événement ; en 2015, leur soirée de performance au Lion d’or s’était hissé dans notre liste de coups de coeur annuels.

Jesuisvenu.com

Le titre du site est sans équivoque : il y sera question de sexe et pas qu’un peu. Une quinzaine d’auteurs réguliers et plusieurs collaborateurs invités partagent leurs histoires coquines. Chacun a un style qui lui est propre, parfois le propos est tout en douceur et en évocations, ailleurs, c’est pas mal plus effronté, mais toujours la qualité de la langue est au rendez-vous. Le petit plus qui rend accroc? Les superbes illustrations signées par des artistes d’ici contribuent à rendre ce site incontournable à nos yeux.

Le blogue de Melodie Nelson

L’auteure derrière ce site coquin, qui a publié le livre Escorte en 2010, alimente aussi un blogue maman depuis quelques années (bien différent, mais à suivre également) en plus de jaser de sexe sur Canoe.ca. Elle continue d’entretenir son excellent blogue et d’y raconter ses aventures (elle ne parle pas que de sexe, mais on n’en est jamais très loin) d’un ton joyeusement décomplexé. On la suit avidement depuis plusieurs années et on espère qu’elle continuera de nous divertir encore longtemps!

Lubricités, les cahiers d’Anne Archet

Sauf erreur, il s’agit d’une des pionnières du genre sur les Internets au Québec. Depuis que le web est web (ou presque), elle alimente généreusement son blogue de récits et textes tous plus grivois les uns que les autres.

Victoria Welby

Entre auto-fiction et fantasmes, cette auteure montréalaise à la superbe plume offre au lecteur de jeter un séduisant coup d’oeil sur son intimité.

Les fourchettes

Ok, c’est plus un site de littérature POINT que de littérature érotique «pure et dure», mais ce n’est pas grave, on l’offre en bonus à ceux qui ont pris la peine de lire ce long article jusqu’à la fin. D’ailleurs, contrairement aux sites susmentionnés, on a accès à celui-ci à partir du bureau (quel luxe!). Sur Les Fourchettes,  Sarah-Maude Beauchesne (qui a d’ailleurs participé à Travaux manuels, tout est dans tout, comme on dit) flirte souvent avec ce qu’elle appelle la (le?) «soft-sexu».  Et au-delà de tout cela, elle est une auteure à découvrir coûte que coûte!

Et vous, quels sites de littérature érotique vous font de l’effet?