2015 sur le web : quelques phénomènes

31 décembre 2015

Le Doc Emett Brown avait prévu qu’à son retour en 2015, les gens auraient des souliers qui s’attacheraient automatiquement et se déplaceraient sur des hover boards. Il n’avait cependant vu venir que les gens se gonfleraient les lèvres avec un verre pour ressembler à Kylie Jenner (aouch!).  Cette année, on a passé beaucoup de temps sur les Internets et on ne semble pas être les seuls. Plusieurs tendances ont émergé de la profondeur de la toile et se sont répandues comme des traînées de poudre pour quelques minutes ou quelques mois. Chaque jour, on se dit « on aura tout vu » tant les internautes regorgent d’originalité (ou de stupidité, c’est selon ). Et pourtant… chaque jour est un spectacle sur le web!

Découvrez ce qui a fait jaser l’Internet cette année avec notre liste des phénomènes web marquants et les vidéos virales de 2015.

Pour connaître nos coups de coeur culturels des douze derniers mois, c’est par ici! 

***

Tout d’abord, prenez (ou perdez!) quelques minutes de votre précieux temps pour voir ou revoir une panoplie de vidéos virales de l’année 2015.

Les féministes ont envahi les médias sociaux (et c’est tant mieux)

Plusieurs regroupements féministes ont fait pris le web d’assaut cette année afin de faire passer différents messages qui, ma foi, méritent d’être entendus. En mai dernier, une émission de radio décide de se moquer des féministes et lance une discussion autour du mot-clic #HowSpotAFeminist. Les tweets mesquins ont rapidement fait place à des témoignages et des blagues de féministes, bien décidées à briser les stéréotypes. Au Québec, la page Facebook et le compte Twitter Décider entre hommes a également fait beaucoup jaser. La communauté y partage principalement des photos et des articles qui démontrent l’absence des femmes dans les hautes sphères de notre société.

Pouvoir et abus de pouvoir. Remarquez-vous la même chose que moi? Ben coudon. #DéciderEntreHommes

Posté par Décider entre hommes sur mercredi 25 novembre 2015

L’absurdité d’Instagram

Impossible de nier l’importance que prennent les médias sociaux dans nos vies personnelles. La tendance va croissant de jour en jour et c’est d’ailleurs ce qui a inspiré la créatrice du compte Instagram Socality Barbie. Ce compte parodique mettant en scène une poupée Barbie nous a rappelé l’absurdité d’utiliser ces outils pour faire la promotion de son quotidien bien ordinaire par le biais de photos «sans efforts et naturelles» (ouais, ouais…). D’ailleurs, Essena O’Neill, une jeune Australienne qui comptait plus de 600 000 abonnés sur cette plateforme a choisi de se retirer de cette machine de promotion déguisée et a dévoilé la vérité derrière chacune de ses publications, comme l’argent qu’elle recevait pour poser avec une certaine robe.  De l’argent rapide, du mensonge facile.

Cours Toutoune

Les médias sociaux peuvent aussi rassembler et mobiliser certaines communautés. L’humoriste Geneviève Gagnon l’a découvert lorsque Cours Toutoune, sa page de motivation sur la course à pied a attiré 30 000 abonnés en moins de sept jours.     

COURS TOUTOUNE #5 – Les Gros Bras MouCOURS TOUTOUNE #5 – Les Gros Bras Mous_________________________Rejoins les autres sur la page Cours Toutoune

Posté par Cours Toutoune sur mercredi 9 septembre 2015

Le Kylie Jenner Lip Challenge

Les lèvres de la jeune Kylie Jenner, benjamine du clan Kardashian, ont impressionné et inspiré plusieurs personnes sur Internet. On vous laisse juger le phénomène par vous même parce que de notre côté les mots nous manquent. 

Passif-agressif Ricardo

Que vous soyez ou non un amateur des recettes de Ricardo, la page Facebook Passif-agressif Ricardo vous a sûrement fait rire cette année. On y retrouve les «meilleures» réponses des modérateurs du site de Ricardo aux questions du public. Du génie!

Bien compris.

Posté par Passif-agressif Ricardo sur mercredi 16 décembre 2015

#TheDress

Bleu et noir ou doré et blanc? Ça peut sembler trivial, mais ce débat sur les couleurs d’une robe a enflammé les médias sociaux (et les conversations de bureau) cette année. Qui aurait cru que la robe de la mère d’une mariée créerait un aussi grand raz-de-marée d’inutilité? Au final, après multiples analyses scientifiques et l’ultime confession de la dite maman, le verdict est tombé : la robe était bien bleue et noire (et pas très jolie, à notre avis… mais c’est un tout autre débat).

dress-swiked-tumblr
Photo : Swiked.tumblr.com 

#JeSuisCharlie

Terminons cet article (et cette rétrospective) sur une note plus sérieuse. Les attentats terroristes contre les dessinateurs de #CharlieHebdo et une épicerie casher en janvier dernier ont soulevé l’indignation de la planète entière. Sur les médias sociaux, plusieurs se sont portés à la défense des libertés d’expression et de presse en utilisant le mot-clic #JeSuisCharlie ou en partageant le logo créé par le graphiste Joachim Roncin. En novembre, la folie meurtrière des terroristes frappait à nouveau la capitale française. Aux quatre coins du globe, les couleurs du drapeau français éclairaient les monuments, tandis que sur Facebook, les utilisateurs teintaient leur photo de profil de bleu, blanc et rouge. Un symbole de paix imaginé par l’illustrateur Jean Julien s’est aussi rapidement propagé sur le web. Peu importe si le passé est garant de l’avenir, un message subsiste derrière toutes ses démonstrations de solidarité : nous ne céderons pas à la peur.

montage

Quels sont les phénomènes web qui ont marqué 2015?