Des essais d’ici qui nous ont fait réfléchir en 2015

21 décembre 2015

Après les romans québécois et les livres étrangers, voici quelques essais d’ici qui nous ont aidés à nous coucher moins niaiseux en 2015. Pour tous nos coups de coeur culturels, c’est par ici. 

je-veuxJe veux une maison faite de sorties de secours, sous la direction de Claudia Larochelle (VLB)

En septembre 2009, l’écrivaine Nelly Arcan mettait fin à ses jours. Six ans plus tard, son amie Claudia Larochelle lui rend un magnifique hommage avec cet ouvrage collectif auquel ont collaboré plusieurs personnes qui ont connu Nelly Arcan ou ont été touchés par elle. Dans le livre se dévoilent différentes facettes de cette femme tout en paradoxes et en contradictions, à la fois sex-symbol et intellectuelle. Ça donne envie d’aller relire l’ensemble de son oeuvre afin d’espérer, peut-être, dénicher la clé de son mystère. Le livre en soi est un très bel objet, grâce aux photos superbes (parfois inédites) qui l’illustrent et à un remarquable travail de design graphique.

bitch#Bitch – Les filles et la violence de Jasmin Roy (Éditions de L’Homme)

On a dévoré d’un seul trait cet ouvrage fascinant qui expose le problème de l’intimidation et de la violence psychologique / verbale chez les adolescentes. On s’attarde notamment à ces mots lourds de sens (bitch, pute, salope) que les jeunes filles utilisent avec une grande nonchalance, souvent entre amies, sans se douter des ravages qu’elles causent. Le livre est un formidable outil pour les parents d’adolescentes, mais aussi pour les jeunes filles elles-mêmes.

 

 

modèlesModèles recherchés, dirigé par Robert Pilon

Alors que le GRIS Montréal, qui vise à démystifier l’homosexualité et la bisexualité, fêtait ses 20 ans, Robert Pilon, ancien président de l’organisme (et concepteur-réalisateur à ICI ARTV), lançait ce très beau livre, qui rend hommage à la mission de l’organisme. Il est allé à la rencontre d’une soixantaine de personnes, bénévoles du GRIS et personnalités connues gaies ou lesbiennes, qui livrent des témoignages touchants et positifs. Un livre à mettre entre toutes les mains pour faire tomber les préjugés! Mentionnons au passage le design exceptionnel signé Étienne Dicaire, l’homme de grand talent qui est également derrière les articles d’ARTVMAGAZINE.

 

serai un territoireJe serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles, de Steve Gagnon (Atelier 10)

Qu’est-ce que ça signifie, être un homme, en 2015?  De quoi la virilité est-elle faite, au-delà des stéréotypes et des lieux communs? Comment les garçons peuvent-ils réconcilier ce qu’ils sont, ce qu’ils veulent être et ce qu’on attend d’eux? Dans ce court essai poétique et porteur d’espoir, le comédien et metteur en scène Steve Gagnon esquisse des pistes de réponses à ces questions complexes.

 

 

etatL’état du Québec 2015, dirigé par Annick Poitras (Institut du Nouveau monde)

Ce livre, qui permet de mieux comprendre les enjeux actuels  en 20 thématiques (le féminisme, l’austérité, le pétrole, etc.) grâce à l’apport éclairant de plusieurs analystes appartenant au milieu journalistique ou intellectuel, était présenté cette année dans un format plus compact. On craignait un peu d’y perdre en profondeur et en matière, mais l’ouvrage est parvenu à éviter ce piège. Un incontournable pour mieux décoder le monde qui nous entoure.

 

 

vécu le siècleIls ont vécu le siècle de Mélanie Loisel (Éditions de l’Aube)

Quel ambitieux projet que celui de ce livre! Pour donner naissance à ce recueil d’entretiens absolument fascinant, la jeune journaliste québécoise Mélanie Loisel est allée à la rencontre de soixante-deux témoins illustres ou anonymes des moments marquants du 20e siècle, de la Shoah à la Yougoslavie en passant par le discours de Martin Luther King ou la révolution cubaine. En parcourant cet ouvrage on se rappelle ce qu’on oublie, parfois :  que ce sont les humains qui écrivent l’Histoire, qui la subissent aussi.

 

 

 

Quels essais vous ont fait réfléchir cette année?

ICI ARTV (251 billets)

L'équipe éditoriale d'ARTV rédige des billets liés à la programmation de la chaîne, mais également des billets à plusieurs mains, sur différents sujets.

Vos commentaires

  1. À quand l’émission « Lire » avec public? En France elles le sont : La grande librairie actuellement et les défuntes Apostrophes et Bouillon de culture. On passe à l’histoire comporte également du public. Ce serait chouette!

    Commentaire de Chantal Martel
  2. Merci Claudia,
    Je vais acheter le livre « je veux une maison faite de sortie de secours » sous ta direction.
    Quelle belle femme…

    Commentaire de Luce

Laisser un commentaire

(requis)