10 bandes dessinées d’ici à dévorer

8 décembre 2015

Le mélange d’illustrations, de mots, de cases et de bulles est complètement jouissif pour vous? Vous connaissez par cœur les répliques des personnages de Michel Rabagliati, de Zviane ou bien de Jimmy Beaulieu? C’est probablement parce que vous êtes un mordu de bandes dessinées québécoises, tout comme nous! Nous vous avons donc concocté une liste de ces BD d’ici que nous avons dévorées en moins de deux cette année. Un choix difficile, considérant tous les talentueux bédéistes québécois qui ne cessent de se démarquer avec leurs créations originales de qualité.

paulPaul dans le Nord – Michel Rabagliati (La Pastèque)

Évidemment. Impossible de passer sous silence la sortie de la huitième aventure du charmant Paul. Michel Rabagliati nous emmène cette fois dans les Laurentides où Paul, 16 ans, vit intensément sa crise d’adolescence. L’été 1976 rimera avec premier amour, mais aussi avec première rupture… Les rumeurs racontent qu’il s’agirait du dernier volet de la série, mais nous on se bouche les oreilles, on ignore les ragots et on attend déjà la suite.

 

couverture_ping-pongPing-pong – Zviane (Éditions Pow Pow)

D’abord publié en ligne puis en fanzine autoédité, Ping-Pong a pris la forme d’un vrai livre cette année. Difficile de bien décrire cette bande dessinée qui ressemble à un essai illustré, dans lequel Zviane s’interroge sur l’art et la création. Dans cette version augmentée, plusieurs artistes viennent répondre aux planches de la bédéiste et ajoutent ainsi leur grain de sel à cette grande (et franchement intéressante!) réflexion culturelle.

 

 

petite-patrieLa petite patrie – Julie Rocheleau et Normand Grégoire (La Pastèque)

Plus de 40 ans après la publication du roman La Petite Patrie de Claude Jasmin, l’auteur Normand Grégoire et l’illustratrice Julie Rocheleau ont adapté en bande dessinée cette magnifique histoire qui nous permet de retrouver pendant 88 pages notre cœur d’enfant. On y fait la connaissance de Claude, un enfant montréalais qui valse à travers les différentes expériences et aventures de l’enfance. La Petite Patrie dresse par la même occasion le portrait d’une époque pas si lointaine, où la religion était encore très présente dans la société québécoise. Comme à son habitude, Julie Rocheleau insuffle une sensibilité inouïe à ses illustrations, qui sont cette fois-ci teintées de lumière et d’humour.  Bref une bonne et belle bd à mettre sous le sapin!

 

 

grandpereGrand-père et la lune – Stéphanie Lapointe et Rogé (Éditions XYZ)

Après avoir remporté le Concours-de-qui-ira-sur-la-Lune, la jeune héroïne jubile devant cette nouvelle aventure et aimerait pouvoir partager son excitation avec son grand-père. Cependant, ce dernier reste muet devant cette histoire de périple spatial… À la lecture de ce roman graphique, une grosse boule s’est déposée au fond de notre gorge. Cette fable douce et délicate, agrémentée des splendides illustrations de Rogé, nous plonge dans une bulle de réflexion et de remise en question. À offrir en cadeau aux petits comme aux grands!

 

 

encore-plusEncore plus de choses qui existent – Cathon et Iris (La Pastèque)

Cathon et Iris adorent les objets. La preuve? En 2013, elles publiaient La liste des choses qui existent aux Éditions de La Pastèque. Elles remettent l’expérience avec ce nouveau tome qui, encore une fois, énumère et présente comme son nom l’indique Encore plus de choses qui existent. Cette bande dessinée est en fait une « encyclopédie ludique », qui explique et détaille l’origine d’objets qu’on utilise quotidiennement. Rigolo et instructif!

 

Whitehorse_Samuel_CantinWhitehorse (partie 1) – Samuel Cantin (Éditions Pow Pow)

Laura, une jeune comédienne fraîchement diplômée, se voit offrir le premier rôle du prochain film de Sylvain Pastrami, le prodigieux réalisateur québécois. Une véritable chance de se faire connaître et marquer le début de sa carrière professionnelle. Cependant, cette opportunité implique qu’elle devra s’envoler pour la ville de Whitehorse au Yukon pendant 3 mois. Son copain Henri, commis à temps partiel dans un librairie et wannabe auteur, n’est pas chaud à l’idée et tentera par tous les moyens de la convaincre de rester. La première partie de Whitehorse est une longue tirade où la jalousie tient le rôle titre. L’amour malsain d’Henri laissera un goût amer dans la bouche du lecteur…  Nous avons aimé l’absurdité de ce roman graphique et aussi, cette première incursion dans un univers plus réaliste pour l’auteur.  Nous sommes impatients de voir où nous mènera Samuel Cantin dans la deuxième partie de ce récit prévue pour l’automne 2016.

31_jours_cover_300dpi31 jours de tournage – Cyril Doisneau (La Pastèque)

Le bédéiste Cyril Doisneau, présent lors des 31 jours de tournage du film Paul à Québec, a utilisé ses crayons pour partager les anecdotes récoltées sur le plateau de l’adaptation cinématographique de l’oeuvre de Michel Rabagliati. Brillant et fort logique que de livrer un journal de tournage sous forme de bande dessinée!

 

 

 

antennes_couv

Je vois des antennes partout – Julie Delporte (Éditions Pow Pow)

Dessiné au crayon de bois, ce roman graphique de Julie Delporte déborde de couleurs ce qui crée un fort contraste avec la dépression qui envahit le personnage principal. Présenté sous forme de journal intime, on y fait la rencontre d’une femme électro-sensible qui fuira le milieu urbain et ses ondes électromagnétiques pour le nord du Québec afin de se ressourcer et ultimement se retrouver.

 

 

Cremage2

Crémage 2 – Collectif (Indépendant)

Crémage 2, c’est 21 artistes qui se penchent sur la sexualité humaine dans toute sa diversité. Né en 2014, le collectif Crémage travaille à briser le tabou entourant le sexe et propose des histoires érotiques (ou pas) parfois drôles, tantôt émouvantes sur les relations hétérosexuelles, homosexuelles et solitaires… Pour vous procurer ce fanzine, rendez-vous sur Etsy.

 

 

 

joker

Joker – Benjamin Adam (La Pastèque)

Chaque dimanche, Herb et son frère Jeb visitent leur cousin Hawk et jouent aux cartes, au «huit américain pour être précis». Celui qui posera la carte du joker pourra échanger de vie avec le joueur de son choix pour une semaine complète. Une partie de cartes hebdomadaire qui change le mal de place… Usant d’une grande intelligence, Benjamin Adam livre ici une oeuvre étrangement brillante.

 

 

 

Pour en savoir plus sur la démarche entourant le choix de nos coups de coeur culturels, on vous l’explique ici.

ET VOUS, QUELLES BANDES DESSINÉES ONT FAIT VOTRE BONHEUR CETTE ANNÉE?

ICI ARTV (210 billets)

L'équipe éditoriale d'ARTV rédige des billets liés à la programmation de la chaîne et aux événements organisés à l'ARTVstudio, mais également des billets à plusieurs mains, sur différents sujets.

Vos commentaires

  1. Bonjour, J’ai deux bandes dessinés qui m’ont fait mon bonheur. Il y a: Ce n’est pas facile d’être une fille de Bach et Ping pong de zviane. Je rajouterai le quart de millimètre même si il n’est pas sorti cette année, mais bon ce fut ma découverte de l’année.

    Commentaire de Elisabeth de Courval-Dupuis
  2. Dans « 31 jours de tournage » il faut écrire  »partager avec nous », et non  »nous partager » qui n’est pas français..

    Commentaire de Ghislaine Lavoie

Laisser un commentaire

(requis)