Les films qui hantaient nos cauchemars d’enfants

23 octobre 2015

À l’approche d’Halloween, nous avons fait un bond dans le passé pour nous remémorer ces films d’horreur (et de science-fiction) qui nous ont traumatisés lorsque nous étions enfants, nous délestant à jamais de notre innocence. Ils n’ont pas tous vieilli avec grâce, beaucoup s’en faut, mais on avale quand même un peu de travers en visionnant les bandes annonces…

The Incredible Shrinking Man (1957)

C’est le doyen de notre équipe de blogueurs qui a attiré notre attention sur cet improbable long-métrage. Tel un Benjamin Button de la taille, le protagoniste principal rapetisse de jour en jour après avoir été mis en contact avec un mystérieux produit chimique. Cette condition pour le moins inconfortable affecte considérablement son existence, l’entraînant à aménager dans une maison de poupées, ainsi qu’à faire face à des dangers insoupçonnés, tels des araignées «géantes» et son propre chat. Quelle épopée, quand même.

The Birds (1963)

Évidemment, les plus âgés d’entre nous (et même les plus jeunes), ont été marqués au fer rouge par le visionnement de cette incontournable réalisation du maître du suspense, Alfred Hitchcock. On ne sait pas pour vous, mais nous, on file doux avec les oiseaux, parce qu’on préférerait vraiment les garder de notre bord.

Carrie (1976)

Continuons en grand avec un autre classique, le célèbre Carrie de Brian de Palma, basé sur un roman de Stephen King. C’est pas mêlant, on a des petits frissons en regardant la bande annonce, même 40 ans plus tard, sous les néons sécurisants du bureau à 9 h du matin. Alors regarder le film au complet, dans le noir, à dix ans, alors que les effets spéciaux n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui, ça devait constituer une expérience plus que troublante.

Tarantula, the deadly cargo (1977)

Des araignées tueuses importées accidentellement par avion d’Amérique latine terrorisent l’Amérique. Déjà, le titre de ce long-métrage laisse imaginer qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre incomparable. (Maudine, Kathleen, donne-lui juste la saprée raquette sans faire d’histoires! Veux-tu bien être raisonnable?)

Nightmare on Elm Street (1984)

Combien d’enfants et adolescents n’ont pu fermer l’oeil pendant des semaines après avoir été terrorisé par l’ignoble Freddy Krueger de Wes Craven?  À défaut de pouvoir répondre à cette question, on vous gâte avec cette compilation de certaines des meilleures scènes de mort dans le film.

Night of the Creeps (1986)

Ce film de zombies affublé en français du titre révélateur « Extra sangsues » avait au moins l’avantage d’une prémisse originale. Pour le reste, malheureusement, ça ne vole pas toujours très haut…

Pet Sematary (1989)

Si on a appris quelque chose en regardant ce film, c’est que ce n’est JAMAIS une bonne idée d’essayer de ressusciter ses morts en les enterrant dans un cimetière d’animaux. Ça ne peut que mal finir.

Candyman (1992)

Le film qui vous fera hésiter chaque fois que vous aurez quelque chose à récupérer dans la pharmacie à miroir de votre salle de bain. Parce que, soyez honnêtes, savez-vous réellement ce qui se trouve derrière?

Red Dragon (2002)

Troisième volet de la tétralogie Hannibal Lecter, ce film a hanté nos jours et nos nuits pendant plusieurs semaines. Il faut dire que ce cannibale-là a toujours le chic pour nous sortir de notre zone de confort…

Quels films d’horreur ont hanté vos cauchemars d’enfance?

 

ICI ARTV (256 billets)

L'équipe éditoriale d'ARTV rédige des billets liés à la programmation de la chaîne, mais également des billets à plusieurs mains, sur différents sujets.

Vos commentaires

  1. Poltergeist!
    Je me souviens avoir eu de la difficulté à dormir durant des semaines lorsque j’étais jeune! Mes parents n’étaient pas contents que ma grande soeur m’ait laissé l’écouter!

    Commentaire de Émilie
  2. Je seconde Jumanji!!!!!

    Commentaire de Vero
  3. JUMANJI!!!!!!!!!!

    Commentaire de Katherine

Laisser un commentaire

(requis)