Nos découvertes culturelles de mars

31 mars 2015

À défaut de nous amener le printemps (amère déception!), le mois de mars aura été riche en plaisirs culturels! Sur scène ou sur grand écran, à la télé ou dans nos écouteurs, voici quelques-unes des choses qui nous ont fait vibrer.

Théâtre

Ennemi public, au Théâtre d’Aujourd’hui

Les billets pour la plus récente pièce d’Olivier Choinière se sont envolés à une vitesse folle. Ici, on a beaucoup aimé cette oeuvre très actuelle, dont les protagonistes rappellent à chacun certains membres de sa propre famille.

Intouchables, au Théâtre du Rideau vert

On a été soufflé par la superbe interprétation du duo de comédiens formé d’Antoine Bertrand et de Luc Guérin. Ne serait-ce que pour cela, cette adaptation très québécoise du film français du même nom vaut le détour.

Théâtre jeunesse

Chatroom, à la Salle Fred-Barry

Une pièce sur les rapports sociaux virtuels destinée aux adolescents, qui met en lumière les jeux de pouvoir et de manipulation à l’ère d’Internet et parvient entre autres à aborder la difficile question du suicide sans être moralisatrice.

Cinéma

Chorus, de François Delisle

Le long-métrage, à l’affiche duquel figurent Fanny Mallette et Sébastien Ricard, montre le deuil parental avec beaucoup de sobriété, sans pour autant tomber dans la froideur.

Documentaire

India’s daughter, de Leslee Udwin

Ce documentaire de la BBC, dont la diffusion a été ultra-médiatisée, se penche sur le destin crève-coeur de la jeune Jyoti Singh Pandey, violée et battue à mort par six hommes en 2012 dans un bus privé de Delhi. Plus qu’une histoire de cas, le film met en lumière la culture du viol et la mentalité  patriarcale qui ont la vie dure en Inde, tout en étant dénoncées avec une force grandissante.

Ballet 

Le Petit Prince, de Didy Vellman (présenté par les Grands ballets canadiens)

Cette version dansée du célèbre conte de Saint-Exupéry nous a rendu notre coeur d’enfant pendant quelques heures. Le duo entre le Petit prince et l’Homme qui boit est particulièrement touchant.

Musique

Milk and Bone – Little Mourning

On vous les présentait ici et , et Nicolas Ouellet s’entretenait avec elles dans cette vidéo. On les adore et on sait déjà qu’elles iront loin. D’ailleurs, elles reviennent de South by Southwest… ça commence pas trop mal!

Will Butler – Policy

On attendait impatiemment le premier album solo du membre d’Arcade Fire. Nos espoirs n’ont pas été déçus!

Louis-Jean Cormier  – Les Grandes artères

Un autre opus fort attendu, sur lequel l’auteur-compositeur-interprète propose des textes forts, où  sont beaucoup évoqués les drames et les déchirements de l’amour, sur des compositions folk aux accents orchestraux. Un beau disque, qui mérite selon nous le même succès qu’a connu Le treizième étage.

AWOLNATION – Run

De l’électro-rock qui fesse, même un peu sombre, ça aide à refaire le plein d’énergie en cette fin d’hiver difficile. On adore particulièrement la pièce-titre Run.

Télévision 

House of Cards, sur Netflix

Il s’agit d’un choix un peu controversé, la troisième saison de la série culte ayant fait l’objet de critiques acerbes. Oui, c’est vrai que certains des éléments qui faisaient le charme des saisons précédentes étaient moins présents et qu’il y avait certaines faiblesses (surtout au début), mais en ce qui nous concerne, la série nous a captivés. En fait, la majorité d’entre nous sommes presque en tous points d’accord avec la chronique que Marc Cassivi a signée à ce sujet.

Vous, quels ont été vos coups de coeur ce mois-ci?