10 questions à Richard Suicide auteur de Bande dessinée

19 janvier 2015

Visuel_Portrait-Richard-Suicide

Ça faisait un bout que j’attendais son album Chronique du Centre-Sud  édité chez Pow Pow. Quand j’ai découvert les fanzines de Richard Suicide à l’Expozine, j’ai tout de suite apprécié le regard acide qu’il pose sur les animaux que nous sommes. Tel un ornithologue bien particulier, Richard scrute l’animal humain, il l’analyse, pour ensuite s’inspirer de ses observations dans des BD humoristiques qui ne manquent pas de piquant!

1- Comment êtes-vous devenu auteur de BD? 

J’ai toujours été intéressé par la bd, par le dessin, la peinture etc, mais c’est surtout dans mes années de cégep, alors que je faisais mon DEC en arts plastiques, que j’ai découvert le monstre du fanzine, que je me suis envoyé mes premières doses de bd underground, que j’ai côtoyé tout un tas d’allumés de bd.

2- Qu’est-ce qui vous allume dans votre métier?

Le fait de pouvoir avoir le contrôle sur tous les aspects du médium, être écrivain/scénariste, dessinateur, caméraman et parfois éditeur…

3- Quelle facette de votre travail vous déplaît?

Ce n’est pas tellement le « travail » de bd qui m’ennuie (a part que c’est assez monastique comme pratique et pas très sexy), c’est plutôt quelques facettes du milieu qui m’emmerdent, le coté geek de la bd, les amateurs de super-héros, les collectionneurs compulsifs, etc. La bd, ça peut être tellement autre chose!

4- Si vous n’aviez pas de limites,
quelle serait la BD que vous rêveriez de réaliser?

L’histoire globale de l’humanité version trash en 50 volumes et peut-être aussi l’oeuvre complète de Phillip K. Dick.

5- Ce qui vous inspire?

Pour l’inspiration c’est pas compliqué, on ferme son ordi, on sort de chez soi et on observe la faune humaine. Ça marche à tous les coups.

6- Un album qui vous a marqué?

L’oeuvre complète d’Édika, l’oeuvre complète de Christophe Blain.

7- Un auteur à découvrir?

Une bonne majorité des nouveaux auteurs de bd québécoise, (je parle de ceux des dix dernières années).

8- Votre blogue BD préféré?

Ah ça, y en a tellement à voir!Un de ceux que je suis régulièrement, c’est celui de Xavier Cadieux : c’est drôle et weird à la fois.

9- Si vous aviez un conseil pour un jeune qui rêve de faire de la BD
ça serait lequel?

Cultiver sa patience, se sauver en courant des clichés et des lieux communs, rester soi-même, ne jamais faire « l’oeuvre de sa vie », et apprendre toutes les recettes de riz blanc à la sauce soya.

10- La question qu’on ne vous pose jamais,
mais à laquelle vous aimeriez répondre ?

Est-ce que tu serais prêt à accepter cette valise contenant un milliard de dollars parce que je te trouve si beau et sympathique?

Visuel_Richard-sur-le-web
Son blogue
 | Facebook | 


Visuel-cover_artv
 Visuel-chroniques_artv_025
Visuel-chroniques_artv
Visuel-lemonstreducentresud
Cliquez sur l’image pour lire l’histoire au complet

Visuel-68colo-artv
Visuel-atomiccolo_artv

Visuel-la_fois
Cliquez sur l’image pour lire l’histoire au complet
Visuel-lauberge
Cliquez sur l’image pour lire l’histoire au complet

Marie-Loïc Sénamaud (26 billets)

Marie-Loïc Sénamaud est un personnage coloré. Passionnée, elle parle fort, rit beaucoup et bouge sans cesse. Mais donnez-lui du papier et un crayon, elle deviendra sage comme une image. Initiée à la BD avant même de savoir lire, Marie-Loïc a pris à 13 ans la décision de se diriger en arts, après avoir découvert des auteurs comme Régis Loisel et Enki Bilal. À l’emploi d’ARTV depuis les débuts de la chaîne, elle apprécie pleinement la chance qu’elle a de travailler dans un milieu culturel.

Vos commentaires

  1. Je rends bonne note sur les les recettes de riz blanc à la sauce soya.

    Commentaire de François Bourdages

Laisser un commentaire

(requis)