11 belles aventures qui ont malheureusement pris fin

5 décembre 2013

Toute bonne chose a une fin et les deuils font inévitablement partie de l’existence.

Dans le cadre du Grand déballage culturel 2013, voici quelques-unes des belles aventures culturelles qui se sont terminées en 2013. Âmes sensibles, préparez vos mouchoirs.

La fin de Bande à Part 

Après 17 ans passés à faire la promotion des artistes de la relève, l’émission de radio animée par Alexandre Courteau a tiré sa révérence. L’industrie de la musique a été fort attristée par la nouvelle, comme l’ont montré de nombreux témoignages, dont ces lettres  d’amour publiées sur le blogue culturel Ma mère était hipster. Aux yeux de plusieurs artistes émergents et émergés, BAP était une plateforme unique et irremplaçable, qui aura donné un coup de pouce indispensable à leur carrière. À l’avenir, espace.mu saura-t-il mettre les artistes de la relève en valeur avec autant de doigté? Souhaitons-le de tout coeur.

Screen shot 2013-11-15 at 1.48.26 PM

Crédit: Capture d’écran du site Internet de Bande à Part

La fin des séries télévisées Breaking Bad  et Dexter

Dure saison pour les téléphiles! Deux excellentes séries américaines ont quitté les ondes à l’automne, après respectivement 7 ou 8 saisons. Qui eut cru qu’on aurait tant de mal à dire adieu à un fabricant de méthamphétamine peu scrupuleux et à un psychopathe sans pitié pour ses victimes? C’est qu’on s’y attache, à ces petites bêtes-là!

Les deux séries nous auront tenus en haleine jusqu’à la fin même si, de l’avis général, Breaking Bad s’est terminée sur une note beaucoup plus intéressante que Dexter, dont l’ultime épisode a reçu des critiques mitigées. Quoi qu’il en soit, si vous n’avez pas vu ces trépidantes téléséries, on vous conseille de vous précipiter sur les DVD ou sur Netflix.

Breaking-Bad-Season-51

Crédit: Ursula Coyote – AMC

La fin de la série télévisée radio-canadienne La Galère

Hystériques, colériques, instables,indécises, névrosées, immatures, énervantes, parfois même méchantes ou malhonnêtes… elles n’étaient pas parfaites, les filles de La Galère, mais on a fini par s’y attacher. Après tout, nos amies aussi ont leurs petits défauts et on les aime quand même! Les 4 personnages créés par Renée-Claude Brazeau et leur ribambelle de bambins vont laisser un gros vide dans notre télé.

gal-img-237

Image tirée de la saison 8 de La Galère. Crédit: ARTV

La disparition de la série humoristique Les bobos

Après deux saisons de diffusion, les concepteurs de Les BobosMarc Labrèche et Marc Brunet – ont annoncé la fin série humoristique diffusée sur Télé-Québec. Etienne et Sandrine Maxou, couple «bourgeois-bohème» urbain chic du Plateau Mont-Royal, nous ont bien fait rire tout au long de leurs aventures. On va s’ennuyer de voir le duo magasiner un sofa avec une guide spirituelle ou perdre patience en tentant de trouver un synonyme à «cup holder». On réécoutera les capsules des deux saisons entre deux travaux, pour se consoler… et rire à gorge déployée.

595845-etienne-sandrine-maxou-divisent-opinion

Crédit: Télé-Québec

 

 

Vidéo Beaubien

itech_video-beaubien_c100

Crédit: Maxime Johnson – Métro

Un établissement qui faisait le bonheur des cinéphiles de la Petite-Patrie et sera regretté. Les temps sont durs pour les clubs vidéo indépendants. Celui-ci n’est pas le seul à avoir fermé ses portes cette année. Il faut croire que la compétition de Netflix et de l’Internet en général sont difficiles à combattre.

Le journal Voir en version papier hebdomadaire 

Tristesse! Lire son journal VOIR version papier à tous les jeudis est désormais chose du passé. La direction du journal culturel a annoncé la fin de la version hebdomadaire en mai dernier afin de faire place à une publication deux fois par mois. La plupart des brèves et nouvelles ont été transférées dans la section Web. Comme nous, plusieurs internautes ont exprimé leur déception:


Le départ du chroniqueur culturel Claude Deschênes de Radio-Canada 

Après plus de trente ans de carrière au sein de Radio-Canada, le journaliste culturel Claude Deschênes a tiré sa révérence dans une lettre d’adieu publiée sur sa page Facebook en février dernier. Incontournable de la scène culturelle, le public le connaissait notamment pour ces interventions au téléjournal. Le reporter souhaite désormais se consacrer à divers projets  d’écriture et de radio. On lui souhaite la meilleure des chances pour la suite!

 La fin de l’exposition Chihuly au Musée des beaux-arts de Montréal

Avec près de 277 051 visiteurs, l’exposition Chihuly aura attiré une impressionnante foule de curieux au Musée des beaux-arts de Montréal cette année. Le célèbre artiste américain Dale Chihuly a ébloui tout le monde grâce à ses oeuvres faites de verre soufflé qui surprennent par leur originalité. Une exposition haute en couleurs et en formes qui restera longtemps gravée dans les annales.

699279

Crédit: Hugo-Sebastien Aubert – La presse

Les fermetures du café Ellefsen et du restaurant L’eau à la bouche 

Le café scandinave Ellefsen situé sur la rue St-Zotique a fermé ses portes à l’automne dernier, laissant nos coeurs (et nos estomacs) orphelins. On va s’ennuyer de leurs délicieuses recettes, particulièrement du gravlax. Heureusement, le sympathique petit restaurant a été remplacé par le Café Beaufort, qui a illico remis tous les bons petits plats au menu. Soulagement!

Le restaurant L’eau à la bouche à Sainte-Adèle dans les Laurentides a également fait ses adieux cette année. Trente-quatre ans d’existence, une trentaine d’employés et une réputation certaine: le coup est dur pour les foodies et habitués de la place. Nous souhaitons bonne chance à la chef Anne Desjardins, ainsi que son mari Pierre Audette.

_129

Crédit: Café Ellefsen

La fermeture de l’organisme Musique Multi-Montréal

L’organisme à but non-lucratif Musique Multi-Montréal a annoncé le 21 novembre dernier la fin de ses activités. Il œuvrait pour la promotion des artistes de musique dite du monde. Par le fait même, l’annonce signifie également la fin du festival du même nom qui permis de faire connaître des artistes comme Lhasa et Rômmel Ribeiro. Une grande perte pour le milieu culturel montréalais.

 

Quelle  belle aventure culturelle vous manquera le plus en 2014?