10 artistes qui sont sortis de l’ombre en 2013

1 décembre 2013

Chaque année, on a le bonheur de découvrir de nouveaux visages, de nouvelles voix, de nouveaux talents, qui contribuent à rendre notre quotidien plus agréable. Certains d’entre eux sont de véritables nouveaux venus sur la scène culturelle, alors que d’autres, s’ils en font partie depuis quelque temps, ont néanmoins été révélés au grand public récemment.

C’est dans le cadre de notre Grand déballage culturel 2013 que nous vous présentons ces révélations, qui ont su se frayer un chemin dans le coeur des gens d’ARTV au cours de la dernière année.

Lorde

À seulement 16 ans, la Néo-Zélandaise Ella Maria Lani Yelich-O’Connor alias Lorde a surpris tout le monde avec son excellent single Royals. Entre la musique pop et l’électro, son univers est à la fois sombre et mystérieux. L’album Pure Heroine est sorti en septembre dernier et lui a valu un succès critique autant que populaire. Même le grand David Bowie est tombé sous le charme. Une artiste à découvrir, si ce n’est déjà fait!

Safia Nolin

Gagnante du Prix SOCAN de la chanson primée lors du Festival de la Chanson de Granby en 2012, Safia Nolin a certainement conquis de nouveaux fans cette année. Alors qu’elle était de passage à l’ARTVstudio cet été dans le cadre des Sessions, nous avons tous été séduits par sa voix douce, ses mélodies folk et ses textes qui transportent. Une artiste à surveiller de près en 2014.

Groenland

Le premier album de Groenland, «The Chase», est paru au printemps et a fait beaucoup jaser. Déjà, les critiques leur promettent une carrière comparable à celle des Arcade Fire et Half Moon Run de ce monde. Leur pop orchestrale teintée d’électro offre un écrin parfait pour la voix envoûtante de la chanteuse Sabrina Halde, qui serait à elle seule une révélation.

Dead Obies

2013 aura été l’année des collectifs de rap au Québec. Entre rap, musique électronique et influences diverses, Dead Obies a su créer l’engouement. Leur premier album, Montréal $ud, a su attirer un nouveau public, en plus de semer la controverse avec son  franglais bien assumé. Bref, de la musique rafraichissante et urbaine à l’image de cette nouvelle génération d’artistes à l’ère du numérique.

 

Half Moon Run

Bien que leur premier album Dark Eyes soit sorti en 2012, c’est cette année que la troupe montréalaise a pris d’assaut les scènes de la province et du monde entier. Half Moon Run a d’ailleurs assuré les premières parties d’artistes de renom comme Metric, Patrick Watson et Of Monsters And Men.

Lou Doillon

Fille du réalisateur Jacques Doillon et de l’actrice Jane Birkin, Lou Doillon a tour à tour été actrice et mannequin. Ses mélodies indie-pop et sa voix rauque, qu’on peut apprécier sur son album Places, lui ont permis de se tailler une place de choix dans le milieu musical. Pour le plus grand plaisir de nos oreilles!

Lors de son passage à Tout le monde en parle cet automne, le public québécois a fait plus ample connaissance avec cette charmante artiste française à l’esprit libre et à la répartie franche.

Les Soeurs Boulay

Impossible de passer à côté des coqueluches de la scène pop folk, cette année. Avec leur premier album Le poids des confettis et leurs prestations intimistes et originales, Les Soeurs Boulay ont remporté le Félix dans la catégorie «Révélation de l’année» en plus d’être couronnées pour le meilleur album folk au dernier gala de l’ADISQ. Bien mérité!

Sophie Desmarais

On l’a vue dans le rôle titre dans le film Sarah préfère la course de Chloé Robichaud, elle a interprété Frédérique dans Le Démantèlement de Sébastien Pilote et Marie dans le long métrage Chasse au Godard d’Abbittibbi d’Éric Morin. Sur les planches du Théâtre d’Aujourd’hui, elle s’est démarquée  dans Yukonstyle et Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël. Elle a monté les mythiques marches de la Croisette et a été identifiée comme une comédienne à surveiller par IndieWire. Bref, c’était une grosse année pour la jolie Sophie!

Karim Ouellet

Il est passé à deux pouces d’être encensé pour la Chanson de l’année pour la pièce L’amour au dernier gala de l’Adisq. Qu’à cela ne tienne, Karim Ouellet tourne certainement en boucle dans les radios et dans nos écouteurs.

Debbie Lynch-White

Debbie interprète depuis l’hiver la peu avenante intervenante de première ligne Nancy Prévost, dans le téléroman à succès Unité 9. Avec sa froideur imperturbable et son attitude irrémédiablement psycho-rigide, l’IPL est loin d’être la préférée des détenus… et des téléspectateurs. L’actrice qui lui  prête ses traits, en revanche, a tout pour plaire. On la croise parfois dans les corridors beiges de la Maison Radio-Canada et on vous promet que son air naturel n’a rien à voir avec celui du personnage!

Vous, quel artiste particulièrement talentueux avez-vous découvert en 2013?