12 albums francophones qu’on écoute en boucle

2 décembre 2013

Comme le talentueux Louis-Jean Cormier le mentionnait au Gala de l’Adisq, alors qu’il venait de mettre la main sur son premier Félix de la soirée, il ne faut pas écouter de la musique québécoise par compassion, mais bien écouter celle qu’on aime vraiment.

Admettons-le, avec la qualité et la diversité de la production musicale locale, même les plus sélectifs ont largement de quoi y trouver leur compte. Voici quelques-uns des albums francophones qu’on a écoutés en boucle en 2013, à commencer par les favoris de Dave Ouellet, panéliste à l’émission C’est juste de la TV.

Tout au long du mois de décembre, nous vous présenterons les coups de coeur de l’année des artistes et des employés d’ARTV dans le cadre du Grand déballage culturel 2013.

Les coups de coeur de Dave Ouellet

1. Avec pas d’casque – Dommage que tu sois pris
De l’émotion, de la poésie, du bonheur, du génie.

2. Louis-Jean Cormier – Le Treizième Étage
Idéal pour dimanche de lecture. De l’ambiance brute. Louis-Jean peut-il faire de mauvaises chansons? (NDLR: Le Treizième Étage a paru en 2012 et figurait déjà en bonne place dans plusieurs palmarès l’année dernière, mais puisque 2013 a vraiment été l’année de Louis-Jean Cormier, on a conclu qu’il pourrait légitimement figurer dans cette rétrospective.)

3. Vincent Vallieres – Fabriquer l’aube
Comme un bon chocolat chaud, un feu qui nous attend après le froid, Vincent Vallières nous offre ce qu’on attend de lui. De la musique réconfortante.

4. Claude Dubois – Clone
Plaisir coupable total. Paroles et musiques de Claude lui-même. Mention à la pièce Amoureuse d’une amoureuse et sa rime: «Nous Minoune, Zou Bizoune, Co-Pitoune, Co-Pitoune.»

5. Arcade Fire – Reflektor
Seule Régine Chassagne chante en français sur l’album mais quand ça vient du meilleur groupe actuellement sur la terre, c’est tout une vitrine pour le Québec et le fait français! «Entre la nuit, la nuit et l’aurore, entre le royaume des vivants et des morts!» (NDLR: notre petit doigt nous dit que cet album se retrouvera aussi dans nos coups de coeur non-francophones, qui paraîtront dans quelques jours.)

Les choix de Marie-Ange Zibi, stagiaire aux Services numériques

1-Safia Nolin – Safia Nolin (EP)

De la musique à écouter par temps gris: mélancolique, douce et planante. Le folk de Safia Nolin l’a fait voyager du quartier de Limoilou de Québec à la scène émergente montréalaise. Son EP n’est composé que deux chansons, mais celles-ci témoignent amplement du talent de la jeune artiste. Mention spéciale à la pièce La laideur, apaisante et imagée. Du bonbon.

2-Laurence Hélie – À présent le passé

Avec ce deuxième album, Laurence Hélie nous fait voyager à travers sa musique empreinte d’un country folk bien ficelé. Sa voix crystallise le tout à la perfection.

3- Alaclair Ensemble – Les maigres blans d’Amérique du Noir

Alaclair Ensemble, c’est l’ovni de la scène musicale du Québec. Leur hip hop atypique a su attirer un public diversifié et leurs performances surpassent toujours les attentes. De la musique éclatée «bas-canadienne», des paroles originales, un amalgame de références culturelles: le collectif fait de la musique à sa manière en faisant fi des conventions. On en redemande.

 

Les choix de Catherine Plessis-Bélair, coordonnatrice ventes et marketing

Un album parfait pour une promenade en voiture un doux dimanche d’automne. On sent l’air salin de la Gaspésie dans chacune de leur mélodie.
Pierre Lapointe est plus ambitieux et se dévoile comme jamais dans ce dernier disque. On l’apprivoise au fil des chansons et on l’apprécie, encore, toujours.

 

Les choix de Jeanne Dompierre, coordonnatrice au contenu numérique

1- Jimmy Hunt – Maladie d’amour

On a découvert la voix mélancolique de Jimmy Hunt alors qu’il évoluait au sein du groupe Chocolat et depuis, on ne s’en lasse pas. Son deuxième album solo, sur lequel la guitare cède souvent sa place au synthé très New Wave, est l’album parfait à écouter en boucle les matins mous de weekend en enfilant les cafés.

2- David Marin – Le Choix de l’embarras

Des mélodies de piano aux airs de blues et de magnifiques textes à la poésie sobre, voilà ce que nous propose David Marin sur ce deuxième opus, qui paraît 6 ans après À côté d’la track. Ajoutez la touche magique de Louis-Jean Cormier à la réalisation, et vous obtiendrez un excellent album.

 

Vous, quel album avez-vous écouté en boucle en 2013? 

ICI ARTV (260 billets)

L'équipe éditoriale d'ARTV rédige des billets liés à la programmation de la chaîne, mais également des billets à plusieurs mains, sur différents sujets.

Vos commentaires

  1. Louis-Jean Cormier – Le Treizième Étage… un album pur et beau.

    Commentaire de y saindon
  2. Ma découverte cette année, franco/anglo, du côté du Nouveau-Brunswick : Hay Babies. Un trio rafraîchissant, vu au Coup de coeur francophone.

    Commentaire de Sylvie Ferron

Laisser un commentaire

(requis)