Cinq coups de coeur au Coup de coeur francophone

18 novembre 2013

Screen shot 2013-11-18 at 10.27.39 AM
La 27ème édition du Coup de coeur francophone a pris fin hier avec le spectacle de Louis-Jean Cormier à l’église Saint-Pierre Apôtre. Avec une panoplie de spectacles répartis sur une dizaine de jours, le festival brillait par la diversité de sa programmation cette  année. Je vous présente mes cinq coups de coeur à moi!

Sunny Duval 

L’ancien guitariste des Breastfeeders a livré une performance énergique, accompagné de ses Sweet Coeurs (Mara Tremblay, Mark Hébert, Victoria Lord et Patrick Nadon). Il a notamment présenté son album Amour d’Amour. Le tout sur des airs de country et de rockabilly dignes des meilleures formations des années 50. Chapeau!

 

Klô Pelgag

L’auteure-compositrice Klô Pelgag a le don de surprendre et d’innover. Ses spectacles sont à  l’image de sa musique: drôles, uniques, inusités. Lundi soir dernier, elle et sa troupe s’offraient un Lion d’Or plein à craquer. Au menu: des figurines accrochées au plafond, un tour de magie, et des musiciens déguisés en têtes de cochons.

 

Le Couleur

LeCouleur_Promo

Qui n’a jamais rêvé de revivre l’époque disco? Avec leur électro à la sauce dance et funky, le quatuor montréalais Le Couleur s’est certainement attiré de nouveaux fans lors de son spectacle à la Maison de la culture Maisonneuve, vendredi dernier. Les mélodies sont accrocheuses et la voix de la chanteuse Laurence Giroux-Do rappelle celle des artistes françaises de l’époque yéyé. De quoi ressortir les bons vieux vestons à paillettes.

 

Charles-Baptiste

Seul au piano, le français Charles-Baptiste assurait la première partie du spectacle d’Alex Nevsky au Club Soda. Contre toute attente et grâce à son univers éclaté ( et sa belle coupe afro!), il a su réchauffer le public. Sa musique est ludique, ses  paroles sont tantôt absurdes, tantôt anecdotiques: le genre de musique à écouter avec légèreté, sourire en coin. Plaisir garanti.

Louis-Jean Cormier en version acoustique 

Le grand gagnant du dernier gala de l’ADISQ a clôturé cette édition du Coup de coeur francophone avec brio. En direct de l’église Saint-Pierre Apôtre, le chanteur de Karkwa a revisité les pièces de son album solo Le Treizième étage en version acoustique. L’artiste était accompagné d’un orchestre de cinq musiciens sur scène. Impossible de résister à la musique qui prenait ici une toute autre dimension.

1398648_717037681657270_280937590_o

Louis-Jean Cormier à l’église St-Pierre Apôtre. (Photo de Jean-F Leblanc)