Les Sessions : Guards à l’ARTVstudio

25 juillet 2013


Guards, c’est un trio de New York qui fait beaucoup jaser depuis quelque temps. Le frontman Richie Follin et le batteur Loren Humphrey se sont d’abord fait connaître au sein du groupe garage The Willowz, avant de rejoindre Cults, dont la pop naïve et énergique a obtenu un succès certain ces dernières années. C’est en compagnie de la claviériste Kaylie Church qu’ils lancent le projet Guards.

Leur premier album «In Guards We Trust» est paru au printemps. On y découvre une pop-rock légère et éthérée aux influences sixties, qui donne un peu envie d’être téléporté sur une plage. Ça rappelle un peu Cults, mais en plus viril et en moins sucré. Le son s’apparente à celui des MGMT, Girls et autres Coconut Records de ce monde. Guards n’a pas la prétention de réinventer la roue, mais ses mélodies accrocheuses se sont vite trouvé une place de choix sur la playlist de notre été!

Suite à leur spectacle du 1er août à l’ARTVstudio, Guards se produira au prestigieux Festival Osheaga le 2 août.

À L’ARTVstudio
Au cœur de la Place des Arts
1600, rue Saint-Urbain, Montréal
(entre la salle Wilfrid-Pelletier et la Maison symphonique)

Événement Facebook

Découvrez toute la programmation de notre série estivale, Les Sessionsprésentée en collaboration avec Bonsound Concerts. Le spectacle de Guards est également présenté par Osheaga.

Retour sur le show de Groenland

Loin de nous l’idée de faire du favoritisme, mais on doit avouer que le passage de Groenland à l’ARTVstudio pour Les Sessions, on l’attendait avec impatience. Clairement, on était pas seul. Trois heures avant le spectacle, quelques fans motivés faisaient déjà le pied de grue devant la porte et nous avons finalement du refouler une centaine de personnes, dont plusieurs ont choisi de rester pour capter des bribes du spectacle de l’extérieur. Pour ceux qui ont pu entrer, l’attente a largement valu la peine.

C’est le genre de spectacle dont on se souviendra longtemps, et c’est probablement une des dernières chances qu’on aura de voir Groenland dans un contexte aussi intime, gratuitement de surcroît. On leur promet déjà un destin comparable à celui de Half Moon Run, voire d’Arcade Fire. Devant le public conquis d’avance, ils ont enchaîné les pièces de l’album «The Chase», entrecoupées de quelques surprises.

La voix de Sabrina Halde est aussi impressionnante sur scène que sur l’album, et elle mène le jeu comme si elle avait fait ça toute sa vie. Les musiciens du groupe sont tout aussi talentueux et énergiques qu’elle. Tous semblent s’étonner de l’enthousiasme qu’ils suscitent, comme s’ils n’avaient pas pris la pleine mesure de leur succès. Pour ceux qui auront manqué ce spectacle, notez que Groenland sera à la Sala Rossa les 30 et 31 octobre prochain.  Les billets seront mis en vente bientôt, et ils risquent de s’envoler assez vite merci!

Jeanne (26 billets)

Toujours tiraillée entre 30 projets et 1000 idées, Jeanne est passionnée de cinéma, de musique, de lecture, d'écriture, bref, d'arts en tous genres.

Laisser un commentaire

(requis)