Twitter+TV = « Twivage »


“Il existe une relation seul à seul entre ce qui se passe à la télé et ce qui est en train de se passer sur Twitter.” - Dave Sirulnick, MTV

Vous avez sûrement entendu parler de Twitter.

Peut-être avez-vous aussi entendu dire que Twitter devant la TV était un incontournable?

Que les Jutra avaient été plus intéressants sur Twitter qu’à la TV?

Que Guy A. Lepage twittait en direct pendant la diffusion de Tout le monde en parle?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Twitter, je vous invite à lire ceci, car c’est le site le plus exhaustif pour comprendre et utiliser Twitter.

Mais je vous en prie, avant de poser un jugement il FAUT utiliser Twitter et le comprendre comme un lecteur de microblogues. Si vous trouvez que c’est une montagne de propos ineptes, c’est qu’il vous manque des éléments… Il faut choisir ses abonnements en fonction de ses intérêts?! Autrement, c’est comme se retrouver dans une librairie où les phrases contenues dans toutes les publications se retrouveraient pêle-mêle un peu partout…

Vous avez essayé, mais n’aimez pas Twitter?

Vous pouvez aller lire cet article… Peut-être qu’une autre plateforme de médias sociaux vous conviendrait davantage?


DÉFINITION : TWIVAGE

Mais là n’est pas mon sujet. Je vous parle de « TWIVAGE » et cela fonctionne uniquement avec Twitter.

Le verbe « TWIVAGE » est une contraction de « CLAVARDAGE », « TWITTER » et « TV » qui ne figure dans aucun dictionnaire, mais que j’utilise quelques fois sur Twitter…

J’utilise le mot « twivage » pour désigner l’activité de Twitter devant la TV. Dernièrement, c’est une activité qui a la cote un peu partout dans le monde.

Twitter devient parfois presque un prolongement de la TV elle-même. Le sentiment d’écouter collectivement quelque chose en direct renaît de ses cendres avec les médias sociaux. De plus, il y a une valeur ajoutée puisque vous pouvez directement interagir avec ceux que vous regardez à l’écran. Je cite comme exemple Guy A. Lepage qui « tweete » depuis un moment durant la diffusion de son émission sous le hashtag #tlmep.

Il ajoute ainsi une couche à l’émission avec ses commentaires et tous peuvent y réagir en direct.

Et ARTV?

Nous avons aussi essayé avec notre émission C’est juste de la TV.

Comme c’est une émission qui se prête extrêmement bien à cet exercice (car nous critiquons justement la TV), nous avons tenté le coup. Nous avons invité la communauté à réagir durant une diffusion de #cjdltv et ce fut un succès retentissant!

Nous avons donc décidé d’organiser des séances de Twivage cet été.

À défaut d’attendre septembre pour la nouvelle saison de #CJDLTV, vous pourrez Twitter en direct avec les animateurs pendant certaines émissions qui se prêtent bien à des séances de « Twivage ».

Il y a quelques semaines la séance de Twivage #CJDLTV a eu lieu devant le gala Artis. Le sujet fut  si fréquenté sur Twitter qu’il devint le numéro 1 au Canada, et ce, de 21 h 30 à 23 h 30… Le sujet #Artis ne s’est pas rendu dans les 10…

Les prochaines séances?

Ce dimanche 9 mai pendant la dernière de Tout le monde en parle avec Marc Cassivi

Dimanche le 16 mai pendant le gala des Olivier avec Anne-Marie Withenshaw et MC Gilles

Pour participer, ajoutez #CJDLTV à la fin de vos commentaires.

Vous pouvez aussi suivre les discussions sans compte Twitter en allant sur la page de Twitter et en effectuant une recherche avec « CJDLTV »

Et vous? Vous « twivez » en écoutant quoi?

Nellie (5 billets)

Blogueuse, geek, mélomane, descendante d'une longue lignée d'artistes multidisciplinaires talentueux, Nellie Brière a été la première animatrice des médias sociaux chez ARTV. Après ses expérimentations à CISM à la barre de l’émission Kitchen Co et des études en histoires à l’UQAM, Nellie a pris le rôle de Lada pour le podcast de Ladaetgeorges. Elle a œuvré durant plusieurs années au sein d’organismes communautaires et s’est impliquée comme gérante d’un groupe de musique rock ainsi que d’une troupe de danse. Facebook, Twitter, YouTube et compagnie n’ont aucun secret pour elle

Vos commentaires

  1. Personnellement je trouve plus joli de prononcer le mot « twivage » avec l'accent québécois français et non à l'américaine, lui donnant ainsi une familiarité avec l'expression « clivage » comme le remarquait Pat Dion dans son blogue http://www.patrickdion.ca/

    Commentaire de nelliebriere
  2. La langue est faite pour évoluer. Et les néologismes sont faits pour vivre avec leur temps. J'aime la contraction de ces deux mots. Le terme ainsi inventé prendra le sens que l'usage lui donnera.

    On aurait pu dire « Twéler » « Pitwonnner » « 140caractériser » « Canapéver » etc. Mais c'est « Twiver » qui a vu le jouer. C'est avec lui que nous vivrons désormais. Jusqu'à ce qu'un autre néologisme vienne prendre sa place.

    Après tout, c'est juste de la Twivi.

    Commentaire de Pascal Henrard
  3. 100 % d'accord.

    Commentaire de Catherine Bélanger
  4. En fait j'ai de la misère avec le terme «micro»; what's next, «nano»? LOL!

    Mais oui y'a aucune rationnelle derrière mon malaise. Si on en revient à «twive», peu importe qu'on s'arrête au fait que ce soit anglais ou pas :

    1. C'est la fusion des termes «Twitter» et «Live»
    2. C'est laid
    3. Twitter c'est déjà «live» par défaut

    Commentaire de laurentlasalle
  5. Discuter sur Twitter, c'est un peu long, mais j'aime ça.
    À part pour le gag, je ne comprends pas d'où tu sors le microphone.
    Tu enregistres une émission, un balado. Quand quelqu'un enregistre une émission de radio, on dit qu'il enregistre une émission, point. On ne dit pas qu'il radioenregistre. Et s'il enregistre une émission de radio à propos de la télévision, on ne dit pas qu'il radiotéléenregistre. C'est pourquoi je confirme qu'on peut simplement microbloguer. Pas besoin de dire à propos de quoi on le fait.

    Commentaire de Catherine Bélanger
  6. Comme il est très rare que j'aie besoin de parler du fait de « manger devant la télé » en moins de 140 caractères je n'ai pas d'intérêt à trouver un terme pour la chose…?!
    Pour expliquer le concept clairement dans les règles strictes de la langue française: « microbloguer sur Twitter devant une émission de TV » cela demande beaucoup trop de caractères… Pour communiquer aisément dans Twitter, il ne faut pas dépasser la limite de 140 caractères. Comme je l’ai écrit dans ce billet, j'utilise une expression que j'ai vu passer quelques fois. Ceci pour faciliter la communication dans les médias sociaux en attendant que l'Office de la langue française se mette au goût du jour…De toutes façons les guillemets permettent ce genre d'utilisation de termes inventés non?

    Commentaire de nelliebriere
  7. Je n'aime pas non plus l'utilisation du terme «twive» Catherine; par contre, je déteste encore plus l'appellation «microblogue» — comme s'il fallait absolument mesurer tout. Quand j'enregistre mon podcast, je microphone? o_O

    Pourquoi pouvons-nous pas simplement «discuter»… sur Twitter?

    Commentaire de laurentlasalle
  8. Moi, je ne twive pas, je microblogue.
    Quand tu manges en regardant la télévision, est-ce que tu télémanges?

    Commentaire de Catherine Bélanger
  9. Merci d'avoir fait référence à mon blogue! C'est apprécié

    Commentaire de Samuel Parent

Laisser un commentaire

(requis)